Liberty Media exclurait les écuries des décisions

Même si les équipes pourraient devenir actionnaires

Recherche

Par Franck Drui

28 décembre 2016 - 13:06
Liberty Media exclurait les écuries (...)

Selon Auto Motor und Sport, le groupe Liberty Media aurait bien proposé aux écuries de Formule 1 de devenir actionnaires de la discipline.

Le nouveau propriétaire de la F1 aurait ainsi laissé jusqu’à fin janvier aux écuries pour décider si elles voulaient acquérir 20% des droits commerciaux, soit une valeur totale de 800 millions de dollars.

« Liberty a de bonnes raisons pour inviter les équipes : les actionnaires ne se retirent pas du jour au lendemain, peut-on ainsi lire dans le journal allemand. Mais il y a une astuce : bien que les écuries puissent ensuite bénéficier des retombées économiques et siéger au comité, elles ne voteront pas. Et quand il s’agira de discuter des stratégies, des règles, des campagnes marketing, de la distribution des revenus ou de la nomination d’un nouveau PDG, Liberty n’inclura pas les équipes. »

Et justement, qu’en sera-t-il du prochain grand patron de la Formule 1 ?

« Il n’y aura plus jamais quelqu’un comme Bernie Ecclestone, estime Jackie Stewart. Il est unique dans le monde des sports et personne n’a jamais gagné plus d’argent que lui, pour lui-même ou les autres. »

« Liberty doit trouver une solution. Quand Pete Rozelle est mort, tout le monde a cru que c’était la fin pour la NFL. Mais la ligue s’est encore plus développée depuis, parce que de nouvelles têtes amènent une culture et des méthodes différentes. Mais pour le moment, on ne peut pas faire grand-chose en F1 sans Bernie. S’il collabore avec les nouveaux propriétaires, ce serait super pour les fans, qu’il faut remettre au premier plan. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos