Formule 1

Les problèmes de McLaren remontent à 2013 selon Brown

Ils sont surtout dus à un manque de hiérarchie nette

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 décembre 2018 - 15:24

Après deux saisons passées à la tête de McLaren, Zak Brown commence à comprendre l’origine des problèmes de l’équipe. L’origine du gros manque de performance remonte selon lui à cinq ans. Il est vrai qu’à cette période, le flou régnait sur l’avenir de l’équipe, qui venait de signer avec Honda pour la fourniture d’un moteur deux ans plus tard.

C’est également en 2012 et 2013 que McLaren a pris la décision de travailler sur plusieurs voitures de front en préparant une nouvelle monoplace pour 2013 et la nouvelle pour la réglementation V6 turbo de 2014. De nombreux errements qui, selon Brown, sont aujourd’hui la cause du retard accumulé.

"En fin de compte, ce qui nous a amenés ici cette année a commencé il y a cinq ans" analyse l’Américain. "Le problème de cette année a mis des années à se former. Pour résumer, je dirais que nous n’avons pas fait preuve d’un leadership cohérent. Je ne pointe pas du doigt un seul individu."

"C’était un manque de concentration à cause de toutes les activités qui se déroulaient, de la salle du conseil d’administration aux rachats d’entreprises, en passant par les fusions d’entreprises, l’arrivée de directeurs et le départ de directeurs, l’arrivée de PDG et le départ de PDG, ce qui amenait un manque certain de concentration."

Selon lui, toutes ces erreurs ont été commises parce qu’il manquait une hiérarchie claire à la tête de l’équipe. Il rappelle qu’il s’agit d’une équipe ayant gagné des championnats, et que de nombreux employés de cette époque y sont encore présents.

"Je pense que c’est ce qui a créé le problème, puis ce qui en est ressorti, c’est que les gens n’avaient pas d’objectifs clairs, pas de responsabilités, et ce qui a fini par produire une mauvaise voiture de course cette année, c’est un peu notre structure, notre organisation."

"Les gens sont extrêmement talentueux. Nous avons gagné des championnats du monde, nous avons plus de 100 personnes qui sont ici depuis plus de 20 ans. Ils n’ont donc pas oublié comment gagner, mais nous n’avions pas l’infrastructure adéquate en place, et c’est ce que nous avons entrepris de réparer."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less