Formule 1

Les plus belles courses de Vettel chez Toro Rosso et Red Bull

Les exploits signés par le quadruple champion du monde

Recherche

Par Olivier Ferret

28 novembre 2014 - 16:14
Les plus belles courses de Vettel (...)

Le Grand Prix d’Abu Dabi de ce week-end a marqué la fin de toute une époque pour une équipe et son pilote star. Il s’agissait en effet de la dernière course de Sebastian Vettel sous les couleurs de l’écurie Red Bull Racing.

Le pilote allemand a fait ses adieux à l’équipe qui l’a propulsé au sommet de la F1 et dans la légende de la discipline aux côtés de son idole d’enfance, Michael Schumacher. Jetons un œil dans le rétroviseur et revivons les 5 plus grands exploits de Sebastian Vettel.

La première victoire : Monza 2008

Personne n’aurait pu prédire un tel scénario et un tel dénouement. Et pourtant, à ce Grand Prix d’Italie 2008, c’est bien le pilote Toro Rosso Sebastian Vettel qu’on retrouve en pole position puis, quelques heures plus tard, sur la plus haute marche du podium. Son équipe était alors plus habituée à célébrer les arrivées dans les points mais Vettel lui a offert une incroyable victoire à domicile.

A seulement 21 ans, l’Allemand a su contenir ses rivaux et a montré des aptitudes de futur champion pour devenir le plus jeune vainqueur d’un Grand Prix de F1.

La victoire la plus tendue : Monaco 2011

Dans l’édition 2011 de la course la plus prestigieuse de l’année, Sebastian Vettel a dû défendre sa première place face à Fernando Alonso et Jenson Button alors que ces derniers avaient des pneus en bien meilleur état. L’Allemand a alors parfaitement profité d’un des circuits sur lesquels il est le plus difficile de doubler et de la sortie du drapeau rouge pour défendre son bien.

Avec un ultime changement de pneus au tour 67, lui et son équipe ont pu finir la course en tête et pousser un grand ouf de soulagement.

La remontée la plus marquante : Abu Dabi 2012

Après avoir déjà remonté plus de 40 points à Fernando Alonso, Sebastian Vettel semblait imprenable. Mais le pilote Red Bull se fait piéger en qualifications. Terminant la séance avec trop peu de carburant dans son réservoir, il est condamné par les commissaires à débuter la course depuis les stands.

Auteur d’une course complètement folle, il multiplie les dépassements et profite de la sortie de la voiture de sécurité pour finir sur le podium.

La course la plus folle : Interlagos 2012

Quelques semaines plus tard, le championnat du monde vit un nouveau tournant. Pour cette dernière manche de la saison, Sebastian Vettel manque son départ puis est heurté par Bruno Senna. Sa Red Bull fait la toupie sur la piste et oblige l’Allemand à reprendre la course en dernière position. Déterminé, il remonte rapidement dans les points.

Mais quelques tours plus tard, sa radio lâche et son équipe doit improviser ses passages aux stands. La course est de plus en plus folle et Vettel parvient à nouveau à se retrouver dans les points. La sortie de la voiture de sécurité en fin de course lui assure un troisième titre mondial.

La victoire la plus impressionnante : Singapour 2013

La carrière de Sebastian Vettel est parsemée de week-ends durant lesquels il a tout dominé. Mais jamais il n’a autant marché sur l’eau qu’à Singapour en 2013 (photo). Il signe alors son troisième grand chelem : pole position, en tête à chaque tour, auteur du meilleur temps au tour.

Nico Rosberg avait certes pris le meilleur départ mais Vettel a réparé son erreur dès le premier virage. Et même si une sortie de la voiture de sécurité a diminué l’énorme avance qu’il s’était creusé, il a franchi la ligne d’arrivée avec quelques 30 secondes d’avance sur Fernando Alonso.

Source : Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less