Formule 1

Les pilotes ont des idées pour booster la F1 aux USA

Deux pistes à suivre

Recherche

Par Elisabeth Nay

19 octobre 2018 - 16:50
Les pilotes ont des idées pour (...)

Depuis le retour de la Formule 1 à Austin, en 2012, la popularité du sport sur le sol américain a pris de l’ampleur, davantage que lorsque la F1 était revenue à Indianapolis.

L’effet s’est accentué avec l’arrivée d’une équipe américaine, Haas F1. Et la reprise du sport par Liberty Media, qui planche sur une 2e course aux USA, devrait faire en sorte que la dynamique se poursuive.

Et quels sont les idées des pilotes ? Interrogé à Austin, Romain Grosjean reconnait que la 2e course est bien la piste principale.

"Pour moi la réponse est bien évidemment d’avoir plus de courses aux Etats-Unis. Je pense que la plupart du temps c’est vraiment dur pour les fans d’ici de regarder les Grands Prix car ils se déroulent au milieu de la nuit. Ce n’est pas facile de développer la base des fans. Je pense donc à plus de courses aux Etats-Unis."

"Je pense aussi que la F1 doit avoir des courses un peu plus excitantes. Si vous regardez la NASCAR, vous ne savez jamais qui va gagner la course. En Formule 1, je peux vous dire que cela va être Mercedes ou Ferrari qui va gagner dimanche. Cela pourrait être amélioré – mais ce qui est certain, c’est que plus de courses aux Etats-Unis, pour être plus proche des fans, serait la première des choses à faire."

Lewis Hamilton, qui connait bien le pays pour y passer beaucoup de son temps libre, admet : "je suis d’accord avec ce que Romain vient de dire."

"Nous avons une seule course et c’est pourtant un grand, grand pays avec beaucoup d’héritages sportifs. Les Américains aiment les matchs intensément disputés mais ont aussi attendre avec impatience les suivants. Mais nous n’avons qu’une unique course chaque année, alors pour les gens, par exemple dans cette ville ou les gens qui vivent dans les villes alentours qui se déplacent pour ce seul et unique Grand Prix, qui se déroule 1 fois par an, c’est comme un festival. Vous ne pouvez pas être super excités par un festival dans une saison. Donc c’est probablement une chose sur laquelle Liberty doit travailler pour l’avenir."

Futur retraité de la F1, possible futur pilote en Indycar, Fernando Alonso pense "plus ou moins la même chose".

"Essayer d’avoir plus de courses ici, et aussi, bientôt, un pilote américain en F1, cela aiderait. Je pense que cela va prendre un peu de temps pour qu’il y ait un grand intérêt pour la F1 ici et pour avoir des courses un peu plus imprévisibles. Parce qu’en sport auto, les Américains sont habitués à des courses disputées. Ils veulent de l’inattendu jusqu’à la fin."

Daniel Ricciardo pense que le principal problème, c’est l’absence de pilote américain en F1. Et il s’en amuse aussi.

"Je suis d’accord avec tout ce qui a été dit mais selon moi, le fait qu’il n’y ait pas de pilote américain est le problème n°1."

"Nous pouvons faire de notre mieux pour prendre un accent américain et mettre des bottes texanes. Je peux tout essayer, je peux essayer de prendre un accent texan (il tente de le faire, ndlr). Si je monte sur le podium, je ferai de mon mieux pour parler comme ça !"

expand_less