Formule 1

Les pilotes de F1 sont intrigués par l’IndyCar

Alonso leur conseille d’essayer en course sur ovale

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 octobre 2018 - 16:20
Les pilotes de F1 sont intrigués par (...)

Fernando Alonso va quitter la Formule 1 et a de nombreux projets en sport automobile après cela, y compris l’IndyCar, puisqu’il pourrait disputer une deuxième fois l’Indy 500, à défaut d’y faire une saison complète, comme il l’a annoncé.

Daniel Ricciardo admet que le défi pourrait l’intéresser... mais qu’il l’effraie tout autant !

"Oui et non. Y penser me semble intéressant" admet Ricciardo. "Les ovales me font un peu peur, je ne vais pas mentir. Mais ce serait sympa, je ne sais pas trop. J’aimerais au moins faire un essai, juste un test. On verra comment les choses avancent, c’était cool de voir Fernando le faire, et ne vous trompez pas, je m’imaginais en train de le faire aussi."

"Pour le moment, je ne dis pas que c’est une chose que je me vois faire dans un futur proche. Je ne sais pas. Peut-être que plus je serai vieux, plus j’aurai peur, donc si ça ne se produit pas, ça ne se produira peut-être jamais, je n’en sais rien."

Un avis que partage Romain Grosjean, notamment a niveau des ovales, ce qui ne manque pas d’amuser Ricciardo : "Qui pensait que tourner à gauche serait si compliqué ?"

Lewis Hamilton est partagé mais reconnaît un grand intérêt pour l’IndyCar : "J’ai un avis similaire. J’aimerais essayer car je n’ai jamais piloté sur ovale auparavant, les voitures sont incroyablement rapides et je veux toujours aller plus vite. J’aurai certainement la chance d’essayer. En grandissant en Europe, ce n’est pas une discipline dans laquelle je voulais être, ça a toujours été la F1 qui représentait les meilleures technologies et où l’on considérait se mesurer aux meilleurs pilotes."

"Je pense que je préférerais essayer la Nascar. J’ai toujours voulu aller à Watkins Glen, avec une bière. J’ai piloté une voiture de Nascar à Watkins Glen il y a quelques années et c’était génial, c’est quelque chose que je pourrais faire. Je n’ai pas le désir de faire autre chose après la Formule 1 mais on ne sait pas ce qu’il en sera quand j’arrêterai, je serai toujours un pilote au fond."

Fernando Alonso conseille à ses camarades de s’engager immédiatement pour y courir, et non juste pour un essai.

"Ils doivent s’impliquer pour une course. Je pense que s’ils veulent juste faire un test, ils ne rouleront jamais en course après avoir essayé la voiture car ce n’est pas génial. La voiture tire à gauche, on doit tourner à droite pour aller en ligne droite, c’est très bizarre, mais c’est très différent en course."

"On réveille son instinct de compétiteur et l’on oublie toutes ces choses bizarres que présentent ces voitures, et c’est très amusant. Cela fait partie de l’Histoire. Je pense qu’il faut sortir de sa zone de confort et piloter une chose que l’on ne se sent pas prêt à maîtriser ni à contrôler, et l’adrénaline est magique."

expand_less