Formule 1

Les pilotes craignent que Zandvoort ne favorise pas les dépassements

Même si le tracé les enthousiasme

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 novembre 2018 - 09:23

Zandvoort pourrait faire son retour au calendrier de la Formule 1. Le circuit Néerlandais pousse en cette direction, alors qu’il n’a pas accueilli la discipline depuis le milieu des années 80, après en avoir été le théâtre pendant près de 30 ans.

Circuit ultra rapide, il enthousiasme les pilotes mais ceux-ci semblent inquiets quant à la possibilité de dépasser sur cette piste à l’ancienne, à l’image de Brendon Hartley.

"J’aime ce circuit mais je pense qu’il est un peu trop étroit pour la Formule 1" explique le Néo-Zélandais, qui a couru sur la piste en Formule 3 et en Formule Renault.

Un autre pilote de F1 à avoir testé ce circuit n’est autre qu’Esteban Ocon, qui y avait roulé en Formule 1 : "De nos jours, il y a de nombreux vibreurs et de gros dégagements. C’est un circuit à l’ancienne et il est très cool, son tracé est sympa. Ce serait bien d’y rouler en F1, très rapide."

Néanmoins, lui aussi doute de la possibilité d’y dépasser : "En DTM on avait le DRS. Et c’est une discipline où l’on peut suivre de plus près par rapport à la F1. Et pourtant, c’était déjà difficile de dépasser là-bas."

Circuits

expand_less