Les pilotes Mercedes s’attendent à des départs imprévisibles

Ils ont pu tester la nouvelle procédure en Hongrie

Recherche

Par Olivier Ferret

28 juillet 2015 - 16:40
Les pilotes Mercedes s'attendent à

Mercedes a pu tester vendredi en Hongrie les procédures de départ qui seront en vigueur à partir de Spa-Francorchamps.

Le pilote ne pourra plus compter que sur lui-même, à partir du moment de la mise en grille, pour trouver le meilleur point d’accroche de l’embrayage, sans aucune assistance radio.

Lewis Hamilton admet que cela va être un défi après cette expérimentation.

"Ce qui va se passer à partir de Spa va être très intéressant. Je m’attends à des départs plus imprévisibles. J’imagine que cela va être pire mais c’est la course."

"La FIA a peut-être sous-estimé l’influence que cela pourra avoir sur les courses. Cela pourrait ne pas changer comme être désastreux. Les voitures pourraient patiner et il pourrait y avoir des collisions. Qui sait ? A mon avis certains ajustements seront faits parce que ce ne sera pas bon. La FIA pourrait avoir besoin de revoir cela mais l’idée globale est bonne cependant."

L’idée est donc bonne selon Hamilton, ce que confirme son équipier, Nico Rosberg, qui a aussi pu s’essayer à ses départs "sans assistance".

"C’est une bonne chose puisque le départ est de nouveau entre les mains du pilote, à 100%. Il n’y a plus d’ingénieur ou quoi que ce soit d’autre qui est impliqué. Si c’est un bon départ, c’est le pilote, si c’est un mauvais départ, c’est le pilote aussi. C’est une bonne chose car cela rajoute un peu d’imprévisibilité."

"Le départ est une phase si importante de la course. Comme on l’a vu à Silverstone et en Hongrie, cela peut vraiment animer un Grand Prix," conclut l’Allemand.

Info Formule 1

Photos

Vidéos