Formule 1

Les pilotes Haas en difficulté lors des premiers essais au Mexique

Rien n’est allé comme prévu

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 octobre 2018 - 08:30
Les pilotes Haas en difficulté lors (...)

Habituellement bien placées le vendredi, les Haas n’étaient pas à la fête hier en essais libres, notamment largement dominées par des Renault dans une grande forme. Au-delà de la perspective de quatrième place du classement des constructeurs qui s’éloigne, c’est un bon résultat ce week-end qui semble plus compliqué à atteindre.

"Ce n’était pas une journée facile pour trouver l’équilibre de la voiture et faire fonctionner les pneus" regrette Grosjean. "Les hyper-tendres ne passaient pas un bon moment. Nous souffrions aussi au niveau du refroidissement et de l’altitude. Il y a beaucoup à faire avec la voiture. Ce n’était pas la performance que nous attendions."

"Je pense que la hiérarchie est très surprenante, avec les Renault qui sont très compétitives, tout comme la Toro Rosso de [Brendon] Hartley, tandis que Ferrari était un peu en retard. Il y a beaucoup de travail à faire. J’espère que la suite sera une meilleure. Ce qui est excitant, c’est qu’il semble qu’il y aura plus d’un arrêt pendant la course."

Kevin Magnussen, dernier de la séance de l’après-midi, n’est pas du tout satisfait : "Ce n’était pas une bonne journée. Nous n’avons pas beaucoup appris. Les pneus ne fonctionnaient pas du tout. On verra ce qu’on peut faire du côté des pneus pour les mettre dans la bonne fenêtre demain. Ils ne fonctionnaient pas avec un faible niveau de carburant ni avec un niveau élevé."

"Nous cherchons des réponses. Il va falloir réfléchir et trouver des idées pour demain. Je n’ai pas réussi mon premier tour. J’ai dû réessayer, mais les pneus étaient déjà morts. Ce n’est pas aussi grave que ça en a l’air. C’est juste frustrant quand on veut faire la course, que l’on glisse comme un fou et que la voiture ne se comporte pas comme prévu. On verra ce qu’on peut faire pour les qualifications."

expand_less