Formule 1

Les cockpits fermés restent improbables selon Whiting

Plus d’inconvénients que d’avantages

Recherche

Par

28 août 2015 - 14:50
Les cockpits fermés restent improbables

Le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, a admis que la F1 n’était pas sur le point d’introduire des cockpits totalement fermés et que c’était même assez improbable.

L’accident en Indycar ayant entraîné la mort de Justin Wilson le week-end dernier a cependant rappelé qu’il faut encore travailler pour améliorer la sécurité des pilotes au niveau de la tête.

Wilson avait reçu un débris d’une autre monoplace dans le casque et ce genre d’incident peut aussi se produire en F1, comme ce fut le cas pour Felipe Massa au Grand Prix de Hongrie 2009.

"Nous ne savons pas si les nez des F1 sont plus ou moins sûrs qu’en Indycar, mais je peux affirmer que nos essais sont très stricts," a déclaré Whiting. "Quoi qu’il en soit, nous allons parler avec nos homologues de l’Indycar afin d’apprendre de ce terrible accident."

L’idée de cockpits mieux protégés a donc fait sa ré-apparition suite à cet accident, mais à en croire Whiting, ceux qui seront totalement fermés ne sont pas prêts d’arriver en F1.

"Je ne pense pas que cet accident nous fera changer d’avis concernant les cockpits fermés. Nous pensons qu’il y a plus d’inconvénients que d’avantages. Néanmoins, nous allons poursuivre les efforts pour faire en sorte que les débris n’atteignent plus le casque des pilotes, mais ce n’est pas un sujet facile."

Des essais doivent avoir lieu concernant la sécurité et les résultats seront présentés début Octobre, toujours selon Whiting.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less