Formule 1

Leclerc est frustré malgré une septième place

Ericsson n’a pas vu le drapeau à damier

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 novembre 2018 - 17:39

Charles Leclerc a bouclé sa dernière course avec Sauber à Abu Dhabi, et le Monégasque a marqué les points de la septième place. Malgré tout, il regrettait à l’arrivée une stratégie basée sur la virtual safety car sortie pour l’abandon de Kimi Räikkönen.

"Je préfère parler de la saison, je ne suis pas content de la course d’aujourd’hui" lance-t-il. "Malheureusement, on s’est arrêtés trop tôt, dans mon opinion, et après ça c’était dur de garder un bon niveau de performance sur les pneus."

Il a pourtant pointé au cinquième rang après le départ raté de Max Verstappen et une passe d’arme avec Daniel Ricciardo : "Je suis content de mon départ, et si je vois plus large, la saison a été extraordinaire, je ne pouvais pas rêver mieux qu’Alfa Romeo Sauber pour débuter ma carrière. Ils m’ont énormément aidé et je leur serai éternellement reconnaissant pour cela."

Une carrière qui va prendre un nouveau virage, puisque Leclerc va rejoindre Ferrari pour 2019 et débutera ses tests avec la Scuderia dès la semaine prochaine : "Il va falloir commencer à switcher puisque je fais les tests avec eux après-demain, donc dès demain je vais devoir commencer à changer d’état d’esprit."

Marcus Ericsson disputait également sa dernière course avec Sauber, et n’en a pas vu l’arrivée à cause d’un problème mécanique : "C’est dommage d’abandonner pour ma dernière course avec Sauber. Cette course était bizarre, je ne sais pas si j’avais le rythme pour faire aussi bien que Charles mais je suis heureux de voir que l’équipe termine très fort cette saison."

Il va désormais rejoindre l’IndyCar mais gardera des liens avec Sauber : "Je serai encore troisième pilote l’an prochain mais, bien entendu, ma priorité ira à ma saison en IndyCar. J’espère que Kimi [Räikkönen] et Antonio [Giovinazzi] poursuivront la progression de l’équipe parce que Sauber mérite mieux."

"Nous avons fait du bon travail avec Charles cette année, l’équipe est entre de bonnes mains avec Frédéric Vasseur. Je souhaite du bon à tout le monde ici."

expand_less