Formule 1

Leclerc : Je ne serai pas le numéro 2 de Vettel

Charles évoque sa titularisation chez Ferrari

Recherche

Par Olivier Ferret

13 septembre 2018 - 15:12

Charles Leclerc était très attendu par la presse dans le paddock de Singapour : ce n’est pas tous les jours que la Scuderia fait aussi rapidement confiance à un jeune pilote pour prendre un baquet de titulaire.

Le Monégasque est aux anges mais la question qui se pose rapidement est de savoir s’il devra jouer les numéros 2 aux côtés de Sebastian Vettel.

"Pas du tout," répond-il. "Je pense que c’est un peu la même chose dans chaque équipe, il y a 2 pilotes à égalité au départ de la saison et, au fur et à mesure, il y a des consignes parce que l’un des pilotes s’est détaché pour le titre et pas l’autre."

"Pour moi, c’est normal, cela arrive dans chaque top team. Mais oui, je crois que Ferrari nous laissera nous affronter au début de la saison."

Leclerc admet qu’il ne connait que "juste un peu" son nouvel équiper.

"Mais il a toujours été très sympa avec moi. A chaque fois que je faisais du bon travail en simulateur pour Ferrari, quand j’étais en F2, il m’envoyait toujours un texto pour me dire que c’était bien. Je suis certain que ce sera encore mieux de travailler directement à ses côtés et d’apprendre de lui."

Ressent-il de la pression avant ce nouveau défi ?

"Très étrange ! Tout le monde pense que ce sera le cas mais non. J’ai une mentalité qui me permet vraiment d’évacuer la pression, de me concentrer totalement sur moi-même. Je ne pense pas à ce que les autres attendent de moi au volant. Faire du bon travail, piloter au mieux, voilà comment je vois cela pour que les performances soient là. Si j’y arrive, les résultats viendront. Je ne ressens pas vraiment la pression, vraiment."

Quand on rejoint Ferrari, on pense évidemment à gagner des courses et, si la voiture le permet, un titre...

"C’est difficile de parler d’un objectif maintenant, je veux juste faire le meilleur travail possible avec la voiture que j’aurai. Ferrari a vraiment une voiture qui peut gagner cette année, elle peut jouer le titre. Si c’est pareil l’année prochaine, alors il s’agira de gagner le titre. Avant je devrai beaucoup apprendre en tant que pilote, pour signer les meilleurs résultats possibles."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less