Formule 1

Le rythme s’améliore pour McLaren

Mais la fiabilité reste un problème

Recherche

Par

29 mars 2015 - 17:22
Le rythme s’améliore pour McLaren

McLaren-Honda a fait preuve d’un bien meilleur rythme qu’en Australie en dépit d’une fiabilité encore problématique. Le système de refroidissement de l’ERS de Fernando Alonso et le turbo de Jenson Button ont en effet rendu l’âme Lors du Grand Prix de Malaisie, empêchant ainsi les pilotes de voir l’arrivée.

« Nous sommes évidemment déçus que ni Fernando ni Jenson n’aient pu franchir la ligne d’arrivée aujourd’hui, déclare Éric Boullier. Mais ils ont tous deux extrêmement bien piloté dans ces conditions difficiles. »

« De plus, comme nous l’avions pressenti en qualifications, le rythme de course de la MP4-30 s’est grandement amélioré par rapport à Melbourne. »

« Ensuite, les 62 tours bouclés par Fernando et Jenson cette après-midi nous ont fourni de précieuses données pour notre intense programme de développement. »

« Pour finir, je tiens à dire ‘merci beaucoup’ [en français dans le texte] à nos ardents mécaniciens qui ont travaillé infatigablement dans la chaleur et l’humidité dès notre arrivée à Sepang. »

De son côté, Yasuhisa Arai refuse d’imputer ce double abandon aux conditions météo toujours difficiles en Malaisie.

« Fernando a affiché un bon rythme aujourd’hui jusqu’à ce que nous soyons obligés de le faire rentrer au garage suite à un problème de refroidissement de l’ERS. Il va sans dire que c’est une grosse déception pour nous. »

« La voiture de Jenson a par la suite rencontré un problème de turbo au moment où nous nous apprêtions à hausser le ton pour qu’il conserve sa position dans un peloton compact. »

« Ces deux abandons sont le résultat de l’utilisation rude du moteur en conditions de course, et pas à cause des hautes températures sur le circuit. »

« Nous allons enquêter sur ces problèmes et améliorer les choses avant Shanghai. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less