Formule 1

Le moment crucial de la saison selon Ferrari

Quatre courses à ne pas louper pour le titre

Recherche

Par Franck Drui

28 septembre 2010 - 15:33
Le moment crucial de la saison (...)

Forte de deux victoires lors des deux dernières courses, la Scuderia Ferrari a repris du poil de la bête dans l’optique de décrocher le titre mondial pilote pour Fernando Alonso. Selon Stefano Domenicali, le tournant du championnat c’est maintenant.

"Ça y est, nous sommes enfin arrivés au moment crucial de la saison. Il faut absolument rester calmes et concentrés pour arriver au Japon avec la voiture parfaite, des pilotes en forme et aussi une équipe motivée. Une seule erreur, et cela coûtera cher," déclare l’Italien.

Si Alonso a plus que jamais relancé ses chances d’un troisième titre mondial, les ennuis techniques de Massa ont presque condamné Ferrari à suivre de loin le duel entre Red Bull et McLaren pour le titre constructeurs. "Nous avons payé une addition salée de ce côté à Singapour. Il est très important pour nous de continuer à travailler pleinement sur la fiabilité. La voiture semble meilleure en termes de performance générale, même sur les circuits plus lents. Nous aurons encore des petites nouveautés, mais rien de majeur."

Domenicali peut compter sur un Alonso très fort mentalement. "Je pense maintenant que tout va se jouer dans la tête des pilotes, des ingénieurs et des mécaniciens. Nous avons la chance de disposer avec Alonso d’un homme solide, psychologiquement très fort. C’est là que la différence se fera, ainsi qu’avec la fiabilité. On sait que toutes les équipes ont maintenant plus ou moins tourné toutes leurs ressources vers les voitures de l’année prochaine."

"Il reste quatre courses et la situation est toujours très ouverte. Je pense qu’au Japon on verra le retour de McLaren, ils seront très forts. Red Bull l’est déjà. La Corée ce sera vraiment une inconnue. Il y a beaucoup de virages, il faut voir avec la simulation si c’est intéressant d’avoir le F-duct en place ou non. Au Brésil on devrait être bons et enfin à Abu Dhabi il faudra voir la situation au championnat car ce n’est pas le meilleur tracé pour nous," prédit déjà le directeur de la Scuderia.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less