Formule 1

Le manager de Nasr confie ses craintes et ses regrets

Une situation qui n’est pas idéale

Recherche

Par Alexandre C.

30 novembre 2016 - 15:45
Le manager de Nasr confie ses (...)

Alors que Marcus Ericsson a déjà été confirmé par Sauber l’an prochain, l’avenir de Felipe Nasr est en revanche bien plus incertain. Banco do Brasil a en effet décidé de retirer le puissant soutien financier qu’il apporte à la carrière du pilote auriverde, ce qui devrait sérieusement peser dans la balance le moment venu.

L’agent de Felipe Nasr reconnaît lui-même que son avenir est plus qu’incertain… « Au bout du compte, nous sommes presque en décembre… cela ne rend pas ma vie plus facile. Il n’y a plus beaucoup de baquets disponibles maintenant donc non, ce n’est pas la meilleure des nouvelles » a admis Steve Robertson.

Manor pourrait être une solution de secours pour Felipe Nasr… mais Steve Robertson parle-t-il au moins avec une écurie en ce moment ? « Aussi longtemps qu’il y a un baquet disponible quelque part en F1, vous êtes toujours en pourparlers, c’est ainsi que ça marche. Vous devez avoir de l’espoir, vous devez être optimiste. S’il y a un baquet, il faut essayer ».

Felipe Nasr n’a pas vécu une saison aisée dans une écurie en mal de financements jusqu’à son rachat par Longbow Finance. Le manque de compétitivité de la Sauber n’a ainsi pas aidé Nasr à se mettre en valeur. « Vous aviez une équipe qui essayait littéralement de survivre, avec zéro développement… » a rappelé Steve Robertson.

Mais l’agent n’oublie pas de vendre son pilote qui compte deux faits d’armes remarquables en deux ans… Une 5e place pour son premier Grand Prix et une 9e place au Brésil, sous une pluie battante, il y a trois semaines. « Au Brésil, des conditions anormales lui ont permis de marquer deux points. »

Ce furent cependant les 2 seuls points marqués par Felipe Nasr, alors qu’il en avait inscrit 27 en 2015… « C’est toujours très difficile quand les choses se passent comme cela, parce que les gens ne voient que les résultats. Il aurait été préférable que l’an dernier et cette année soient inversés. Quand vous commencez comme cela [5e en Australie en 2015] pour aller dans le sens inverse… quand vous commencez dans une écurie, personne ne sait s’ils vont lutter pour survivre l’année d’après » a regretté Robertson.

Concurrencé par Pascal Wehrlein chez Sauber, Felipe Nasr est également en lutte avec Esteban Gutierrez, Rio Haryanto ou Jordan King pour le volant Manor. Et tous ces pilotes disposent de leurs propres sources de financement…

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less