Formule 1

Le ’commissaire’ Verstappen a apprécié sa punition

Hier, au Maroc, en Formule E

Recherche

Par Olivier Ferret

13 janvier 2019 - 09:15
Le 'commissaire' Verstappen a apprécié sa

Max Verstappen a repris du service de manière officielle un peu plus vite que les 19 autres pilotes de la grille de départ de cette saison 2019 puisque le pilote Red Bull était au Maroc hier pour la 2e manche de Formule E de la saison.

Ce n’était pas un choix pour le Néerlandais : cette présence se fait dans le cadre des travaux d’intérêt général qu’il doit effectuer pour son coup de sang envers Esteban Ocon à l’arrivée du Grand Prix du Brésil.

Jean Todt avait annoncé que Verstappen rejoindrait un panel de commissaires, ce fut fait en ce 12 janvier.

Qu’a pensé Verstappen de cette expérience ?

"C’était intéressant de voir cela de l’autre côté," confie-t-il. "Normalement vous ne passez pas une journée complète avec les commissaires."

"Tout le monde a son travail à faire pendant le weekend et c’est bien de voir ce qu’il faut faire pour prendre des décisions importantes. Parfois ce n’est pas cool pour un pilote mais il faut le faire parce qu’il faut respecter les règles."

Verstappen a-t-il donc changé d’avis ? Il reste mesuré sur ce sujet.

"Disons que c’est bien d’avoir une expérience différente dans un week-end de course, autre que juste piloter une voiture. Être au Maroc et faire ce genre de travail, ça a été constructif pour moi."

Le Néerlandais a aussi pu découvrir la Formule E. Qu’en a-t-il pensé ?

"J’ai bien sûr suivi un peu la Formule E à la télévision mais je n’étais jamais allé dans le paddock et j’ai vraiment apprécié la journée. Tout d’abord, c’était une course vraiment excitante. Le championnat est clairement en croissance et il y a beaucoup de constructeurs, pour moi c’est une série cool."

Red Bull

FIA

expand_less