Formule 1

Lauda veut que la FIA prenne des décisions plus rapides

Trop de flou sur le plan technique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 mai 2018 - 15:04
Lauda veut que la FIA prenne des (...)

Les rétroviseurs amenés à Barcelone par Ferrari ont fait parler, puisqu’ils possédaient une ailette aérodynamique et que le tout était monté sur le halo. Les deux pièces étaient reliées par une tige pour les rigidifier, et bien qu’ils aient été déclarés légaux en Espagne, ils seront interdits à Monaco.

Charlie Whiting, directeur de course, a reconnu lui-même ne pas être sûr de savoir si les rétroviseurs rentraient dans le cadre de ce qui est autorisé, puisque les ailettes ne peuvent pas être considérées comme un support, mais a assuré que s’ils avaient été entièrement illégaux, ils auraient été interdits en Espagne.

"Nous pensons que c’est une interprétation du termes ’attache’ dans le règlement et nous pensons que ce qu’ils ont ajouté n’est pas une attache" explique Whiting. "Nous allons envoyer des directives techniques aux équipes pour établir tout très clairement. Si la solution de Ferrari était illégale, nous ne l’aurions pas autorisée. Nous allons désormais tout expliquer."

Niki Lauda, directeur de Mercedes, veut que la FIA soit plus limpide sur le règlement : "Il y a eu des rumeurs au sujet de la fumée produite par le moteur Ferrari quand il démarre. Nous sommes limités en termes de quantité d’huile pouvant être consommée."

"Cela signifie que la FIA enquête maintenant. Nous ne pensons pas que ce soit illégal, mais je dis juste qu’on ne peut pas enquêter indéfiniment. Il faut décider et savoir si c’est bon ou non. Pour moi, ça prend trop de temps."

expand_less