Formule 1

Lauda estime avoir plus lutté pour sa vie cette année qu’en 1976

Un problème de santé très dangereux

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 décembre 2018 - 13:13
Lauda estime avoir plus lutté pour (...)

Niki Lauda a retrouvé les siens en cette fin d’année, mais l’Autrichien n’a pas vécu une deuxième partie d’année simple. Hospitalisé en juillet pour une infection pulmonaire, il a passé cinq mois à l’hôpital après une transplantation des poumons qui a, heureusement, été une réussite.

"Globalement bien, les poumons fonctionnent parfaitement, c’est le plus important" a déclaré l’Autrichien. "Tout ce que je dois faire maintenant, c’est être plus fort. Après tout, j’ai été au lit pendant cinq mois et mes muscles ne sont plus là. Je m’entraîne avec trois spécialistes chaque jour, matin et après-midi."

Il explique avoir été plus en danger cette année qu’il ne l’avait été lors de son gros acciden en 1976 : "A l’époque, ce n’était pas un combat pour rester en vie comme ça l’a été maintenant."

"Après le Nürburgring, je suis revenu presque immédiatement. Là, j’ai été alité pendant cinq mois. Quand je suis rentré à l’hôpital c’était l’été, quand j’en suis sorti c’était l’hiver, c’est fou. Chaque jour, je comptais les tuyaux d’aération au dessus de moi dans la chambre."

Il réfute l’idée que le stress ait eu un quelconque rôle dans sa maladie : "Non, c’était juste une infection pulmonaire qui peut arriver à n’importe qui. Il y a même un vaccin pour cela qu’ils devraient faire prendre aux gens."

"Je suis évidemment conscient que la priorité aujourd’hui est d’être de nouveau en forme. Cela veut dire que je vais me reconstruire et d’après les médecins, je vais me remettre parfaitement."

Mercedes

expand_less