Formule 1

La vraie raison de l’éviction de Perez

Whitmarsh ne veut pas confirmer

Recherche

Par Olivier Ferret

16 novembre 2013 - 15:40
La vraie raison de l’éviction de (...)

Les jours passent et le clan de Sergio Perez ne digère toujours pas l’éviction du Mexicain de chez McLaren. A Austin, dans le paddock, circule ce qui serait la vraie raison de l’éviction de Perez : l’annulation du GP du Mexique en 2014.

Perez semblait en effet reparti pour être confirmé une saison de plus, puis, soudainement, ce ne fut plus le cas. Cela correspondait aux doutes sur le GP du Mexique 2014, qui ne sera finalement pas au calendrier. Telmex a alors décidé de ne plus sponsoriser McLaren, pour une année au moins. C’est cette annonce de sponsor titre qui était attendue pour le 2 décembre.

Sans Telmex, McLaren se sépare de Perez et cela aurait mis Carlos Slim, le multi-milliardaire mexicain, très en colère.

Interrogé sur cette version des faits, Martin Whitmarsh refuse évidemment de confirmer. "Sergio est un super pilote mais je ne veux pas parler des raisons qui nous ont poussé à ne pas poursuivre avec lui," répond-il.

Pressé d’en dire plus sur ses raisons, le patron de McLaren ajoute : "Si nous n’avions pas eu Kevin Magnussen ou Stoffel Vandoorne, nous n’aurions pas changé. Mais nous avons Kevin. La seule faute de Sergio c’est que Kevin existe, il fait partie de notre programme."

"Sergio est un très bon pilote mais cela n’a pas marché avec nous. Je ne le regrette pas, je n’avais pas Kevin l’an dernier. C’est aussi simple que ça. Il y a beaucoup d’autres pilotes expérimentés disponibles mais je n’aurais pas remplacé Sergio pour l’un d’eux. Nous avons vu un grand potentiel en Magnussen, nous l’avons donc signé."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less