Formule 1

La suspension de McLaren intéresse aussi Williams

A tester ?

Recherche

Par Olivier Ferret

31 janvier 2014 - 09:13
La suspension de McLaren intéresse (...)

La plus grosse innovation de Jerez ne se situera pas dans les nez des uns et des autres, à défaut de voir la Lotus E2 en piste mais bien chez McLaren, au niveau de la suspension arrière.

Les triangles en forme de boudins colmatent la sortie de l’air le long de la carrosserie, créant une dépression encore plus grande pour le diffuseur. L’air sous la voiture est accéléré, générant davantage d’appuis aérodynamiques. Reste à voir si la trainée créée par ces boudins n’annule pas l’avantage en gain d’appuis.

James Allison, chez Ferrari, avait admis s’intéresser à cette trouvaille. "Je n’ai vu que quelques photos sur Internet mais je n’ai pas encore été l’examiner de plus près. Je veux en voir plus, cela m’intéresse," avouait le directeur technique de la Scuderia.

Chez Williams, le responsable des essais, Rod Nelson, ajoute qu’il est aussi intrigué.

"Si la solution de McLaren est bien légale, nous la testerons en soufflerie, j’en suis sûr. Il y a aussi d’autres pièces intéressantes dans les autres équipes mais la suspension de McLaren sort du lot. Si la FIA n’y trouve rien à redire, ce serait très bête de ne pas tester son effet en soufflerie sur notre voiture."

"La solution de McLaren pallie à l’absence de l’aile inférieure et aide surtout le diffuseur à créer des appuis à basse vitesse. Cela permet des concepts de diffuseur plus agressifs que ceux que l’on a vu à Jerez."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less