Formule 1

La spécification C du moteur Renault ne peut pas courir en altitude

C’est Max Verstappen qui le révèle

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 septembre 2018 - 17:10
La spécification C du moteur Renault (...)

Red Bull a installé la spécification C du moteur Renault à ses pilotes en Italie pour gagner de la puissance, mais le bloc propulseur a connu quelques soucis à Singapour et Max Verstappen va devoir reprendre une spécification B et prendre une pénalité.

Il révèle toutefois que la spécification C n’était pas destinée à faire l’intégralité de la fin de saison... car elle ne peut pas courir en altitude !

"Notre Spec C ne peut pas courir en haute altitude au Mexique et au Brésil, alors nous avons toujours su, depuis que nous avons installé cette spécification, que nous devrions installer un nouveau moteur en spécification B plus tard" révèle Verstappen.

"La spécification C a un peu plus de puissance en qualifications, mais elle est la même voire peut-être un peu plus lente en course. Mais c’est une question de qualification. Nous voudrons toujours gagner le moindre dixième ou un et demi si le moteur le permet. C’est pour ça qu’on a décidé de passer au moteur C"

Les deux Red Bull pourraient partir en fond de grille dimanche, et selon Verstappen, le maximum à viser sera un top 5 pour l’un des deux pilotes, suivi de l’autre : "Retour aux cinquième et sixième places normalement, c’est notre objectif. Je pense que sur le plan du rythme, nous devrions quand même y arriver."

"Ça dépend de la facilité avec laquelle on peut doubler sur cette piste. Bien sûr, nous nous concentrerons peut-être un peu plus sur le long terme que sur le court terme, puis nous essaierons de placer la voiture dans de bonnes conditions."

expand_less