La saison gastronomique de Pastor Maldonado

Le Vénézuélien est un fin gourmet

Recherche

Par D. Thys

17 décembre 2011 - 16:54
La saison gastronomique de Pastor (...)

Le Vénézuélien Pastor Maldonado débutait cette année en F1 et pour lui, tout a donc commencé en mars dernier à Melbourne. "Je n’ai pas fait une bonne course là-bas, car je me suis arrêté assez tôt, mais cela se passait bien pour moi avant cet abandon. J’ai beaucoup aimé la ville de Melbourne et j’ai trouvé de nombreux fans vénézuéliens là-bas. C’était ma première course en F1 et c’était donc génial."

D’autres étapes de cette saison 2011 ont marqué le jeune pilote de l’équipe Williams. "Je me souviens très bien de Shanghai. La cuisine y est fantastique bien qu’il y ait des choses étranges dans les menus. Je m’en suis tenu à la nourriture chinoise classique. C’était aussi la première course que je terminais et cela me laisse donc un très bon souvenir."

Durant cette saison, Pastor Maldonado s’est découvert des fans vénézuéliens aux quatre coins du monde. "Au Canada, en Allemagne et en Hongrie ils étaient très nombreux. Je me suis bien amusé à Budapest. C’est une très belle ville et il y a ma famille et quelques amis qui avaient fait le voyage en Hongrie pour me soutenir. Nous avons découvert un fantastique restaurant argentin à Budapest, mais je ne me souviens plus de son nom."

Pastor Maldonado est un fin gourmet et l’Italie lui a bien sûr laissé un très bon souvenir aussi. "J’étais logé près du circuit et le soir nous allions dîner. On peut dire que j’aime beaucoup les pâtes. Après ça, nous sommes allés à Singapour et ce fut une expérience inoubliable. Je me souviens que j’avais fait un tour sur la grande roue près du circuit et c’était vraiment très bien."

Lors de son étape en Inde, Pastor a fait un peu de tourisme. "J’ai visité le Taj Mahal et je dois avouer que c’est assez incroyable comme endroit. Je me suis transformé en vrai touriste et j’ai pris beaucoup de photos. Cela m’a pris six heures pour arriver là-bas depuis mon hôtel, mais cela valait vraiment la peine."

"A Abu Dhabi j’ai été étonné. C’est un circuit de rêve et tout ce qui est là-bas sent le dollar. Je m’étais rendu en ville avant d’aller sur le circuit et tout y est parfait, beau et propre. Mon hôtel était aussi invraisemblable. Toutes les installations de ce circuit sont de très haut niveau et cela s’améliore chaque année. C’était l’anniversaire de mon amie Gaby lorsque j’étais là-bas et nous avons donc fêté cela dans un bon restaurant."

La saison s’est terminée au Brésil, le pays le plus proche du sien. "C’était un Grand Prix particulier, car le Brésil est le pays qui est le plus proche du Venezuela. Il y a donc de nombreux fans à São Paulo. Le public brésilien est lui aussi très passionné, comme celui de Suzuka au Japon. Et la nourriture au Brésil est fantastique. J’ai fait une énorme réserve de protéines pour la course et probablement pour tout cet hiver," conclut Pastor qui nous donnerait faim rien qu’en l’écoutant !

Info Formule 1

Photos

Vidéos