Formule 1

La presse voit déjà Vettel champion du monde

« Vettel, c’est comme le FC Barcelone ! »

Recherche

Par

30 août 2011 - 11:15
La presse voit déjà Vettel champion (...)

A 7 courses de la fin de saison, Sebastian Vettel compte quasiment 4 victoires pleines d’avance sur son plus proche poursuivant, son coéquipier Mark Webber. Pour la presse internationale, il n’y a plus aucun doute sur le fait que l’Allemand va remporter facilement son deuxième titre de champion du monde cette année.

« Ceux qui pensaient que le championnat était encore ouvert après les vacances ont, selon toute vraisemblance, changé leur façon de penser après Spa », peut-on lire dans le journal italien La Gazzetta dello Sport qui se réfère au retour à victoire de Sebastian Vettel après un mois de juillet vierge de succès.

Avec ses 92 points d’avance sur Webber, Sebastian Vettel pourrait se contenter de la 3e place lors de toutes les courses restantes et être quand même sacré champion du monde au Brésil. Par ailleurs, il est mathématiquement possible qu’il remporte le titre dès Singapour, deux semaines seulement après le prochain Grand Prix d’Italie.

« Ses adversaires peuvent commencer à faire leurs valises », note le journal allemand Bild. Le quotidien sportif espagnol Marca ajoute : « Vettel, c’est comme le FC Barcelone ! Il est d’un autre monde et imbattable ».

L’Italien Tuttosport avance de son côté que « la victoire de Vettel est le témoignage de la force d’une équipe qui avait récemment perdu le droit chemin ». La Stampa a également salué Red Bull en écrivant que « Vettel est bon, mais c’est facile pour lui dans une voiture fusée qui est toujours en pole position ».

Le pilote Ferrari Fernando Alonso, qui a maintenant plus de 100 points de retard sur Vettel, a déclaré au quotidien El Pais, que la moisson de pole position de Red Bull qui a commencé en 2010, « c’est du rarement vu en Formule 1. Nous devons continuer à nous battre aujourd’hui mais, avec beaucoup de réflexion pour bien se préparer pour la saison prochaine ».

Pour Marc Gené, le pilote essayeur Ferrari, Alonso sera compétitif sur les courses à venir. « Monza et Singapour ont toujours bien marché pour lui, et en Asie et en Italie, il est habituellement chaud », lance l’Espagnol dans El Mundo. « Cependant, Red Bull avait des doutes au sujet de Spa et le résultat a été pour eux un double succès ».

Enfin, pour Martin Whitmarsh, le boss du team McLaren, de grands équipes comme Ferrari et McLaren n’ont pas le droit de renoncer : « Si nous disons que nous allons finir en roue libre maintenant, je ne pense pas que ce soit le bon message. Les fans méritent une plus grande bataille que cela ».

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less