Formule 1

La mort d’Ayrton Senna a changé la vie de Bruno

Le sport automobile n’était plus très populaire dans la famille

Recherche

Par D. Thys

29 avril 2014 - 16:12
La mort d’Ayrton Senna a changé la (...)

Bruno Senna avait 10 ans lorsque son oncle Ayrton se tua sur le circuit d’Imola, le 1er mai 1994. Il n’avait pas tout de suite réalisé la gravité de cet accident qui a par la suite changé sa vie et celle de sa famille.

“Pour moi et ma famille, ces vingt années sont passées très vite. Vingt ans cela semble être une longue période, mais nous n’avons pas cette impression, c’est comme si cela était arrivé il y a quelques années seulement,” commente Bruno Senna, le neveu d’Ayrton Senna.

“A l’époque, j’étais devant la télévision. Je regardais toujours les courses avec ma famille et comme j’étais enfant, je n’ai pas vraiment compris ce qui se passait. Je pensais qu’il allait tout simplement sortir de la voiture ou qu’il allait passer quelques jours à l’hôpital et puis revenir. Je n’avais pas compris la gravité de la situation. On ne s’attendait pas au pire, mais après, les mauvaises nouvelles sont arrivées. Il est certain que cela a changé de nombreuses choses dans ma vie et dans la vie de ma famille en général,” poursuit-il.

Bruno Senna a lui aussi fait de la F1, notamment avec Williams, la dernière équipe de son oncle, mais il n’avait probablement pas le talent de son oncle. Il a toutefois pu se rendre compte du niveau exceptionnel de sécurité en F1.

“Même s’il est dommage de parler comme ça, cet accident a amélioré la sécurité dans ce sport. Les voitures sont devenues de plus en plus sûres grâce à différentes règles. Mais la sécurité des circuits s’est aussi améliorée et ils sont aujourd’hui plus sûrs qu’à l’époque.”

Bruno a-t-il rêvé de faire une carrière en F1 aussi belle que celle de son oncle ? “J’étais rapide et je pensais donc que j’avais un avenir en F1, mais bien sûr, ma famille n’était pas vraiment derrière moi. Il y a une partie de ma famille qui m’a soutenu et une autre qui était opposée à ce que je fasse du sport automobile. Ils ne voulaient pas que se reproduise ce qui est arrivé à Ayrton, mais avec le temps, ils ont réalisé que la sécurité s’était améliorée considérablement,” ajoute Bruno Senna.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less