Formule 1

La métamorphose du calendrier passera par le retrait de courses existantes

Chase Carey parle du futur

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 novembre 2018 - 14:18

On savait déjà que des Grands Prix du calendrier sont en danger, tels que Silverstone, qui n’a plus de contrat après 2019, Interlagos qui est dans la même situation après 2020, ou encore Monza, qui peine chaque année à trouver les moyens de poursuivre. Mais Chase Carey explique que l’arrivée de nouvelles courses pourrait se faire aux dépens de courses existantes.

"Nous prévoyons d’élargir notre calendrier au-delà de notre calendrier actuel de 21 courses" révèle le directeur de la F1. "L’expansion sera modeste, mais nous avons été enthousiasmés par le nombre, la qualité et la diversité des nouveaux endroits intéressés à accueillir une course. Nous prévoyons de remplacer quelques courses existantes où nous avons hérité d’accords peu attrayants par de nouveaux événements ou des accords meilleurs apportent plus de valeur."

Carey et Liberty veulent parvenir à établir des contrats avec des circuits qui puissent avoir comme répercussion l’arrivée de nouveaux partenaires pour la F1. Le branding a été plus présent que jamais depuis l’arrivée des nouveaux propriétaires, et l’attrait de nouvelles courses, ainsi que de marchés émergents, permettrait alors de viser de meilleurs revenus à long terme.

"Nous avons déjà identifié le sponsoring comme étant le domaine où nous prévoyons faire le plus de progrès d’ici 2020 et cela continue d’être vrai. Dans l’ensemble, nos efforts pour parvenir à des accords prennent plus de temps que prévu, mais nous sommes encouragés par l’enthousiasme et nos efforts commencent à porter leurs fruits. Nous prévoyons de commencer à stimuler la croissance des résultats nets en 2019 et cette tendance se poursuivra en 2020 et après."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less