Formule 1

La guerre des mots se poursuit entre Verstappen et Abiteboul

Max répond au Français

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 septembre 2018 - 10:07
La guerre des mots se poursuit (...)

Max Verstappen et le patron de Renault F1, Cyril Abiteboul, se sont enfermés dans une nouvelle guerre des mots en Russie.

Le Néerlandais n’hésite pas depuis quelques jours à critiquer le comportement de Renault et de son moteur, tout en se déclarant certain que Honda va bientôt dépasser le constructeur français.

Comme nous vous le rapportions hier, Abiteboul a répondu à Verstappen à Sotchi.

"Max est un client très exigeant, et il n’est pas très calme non plus," a-t-il dit, avant de contredire ce que le pilote Red Bull a dit sur la Spec C de Renault, qui ne fonctionnerait pas correctement en altitude.

"Tout moteur ne performe pas aussi bien à haute altitude qu’à basse altitude. Mais le surcroît de puissance aurait été le même à Mexico donc non, je ne suis pas d’accord avec ces commentaires en général. Max devrait se concentrer sur la voiture."

Verstappen n’a pas tardé à réagir dans le paddock.

"S’il se concentrait plus sur sa propre équipe plutôt que de parler de moi, nous serions déjà champions du monde," lance-t-il.

"Oui je demande beaucoup à mon équipement. Je ne suis pas là pour finir 7e et, au fond de lui, Cyril le sait."

"Je ne mens pas quand je dis qu’avec ce turbo nous ne pourrions pas finir au Mexique et au Brésil. C’est pourquoi il a fallu revenir à la Spec B. J’ai expliqué ça clairement mais je crois que Cyril est juste quelqu’un de très frustré, qui ne supporte pas que je sois réaliste et direct. Qu’il se concentre sur lui et nous verrons bien."

expand_less