Formule 1

La consommation, clé de la saison 2014 selon Piero Ferrari

Le vice-président du groupe était en visite à Bahreïn

Recherche

Par

28 février 2014 - 14:52
La consommation, clé de la saison (...)

Piero Ferrari, fils du fondateur de la marque au cheval cabré et actuellement vice-président du groupe, était présent hier sur le circuit de Sakhir, à Bahreïn, pour suivre les essais de la Scuderia. Il en a profité pour apporter son soutien à l’équipe, qui évoluait avec Kimi Räikkönen.

Et c’est avec grand plaisir que le fils d’Enzo Ferrari a pu découvrir, ou plutôt redécouvrir, le son des moteurs turbocompressés. Il salue le retour d’une technologie qui sera bénéfique à Ferrari, qui souhaite s’en servir pour ses voitures de route.

« Je suis venu encourager l’ensemble du groupe, mais j’étais aussi curieux de connaître le son produit par ces nouvelles voitures. Je me souviens encore du bruit des moteurs fabriqués dans les années 80, et ils ne semblent pas si différents que cela. Cependant ces voitures sont l’interprétation d’un défi technologique que l’on peut résumer comme étant considérable à cette époque. Ferrari a accepté ce challenge, tourné vers l’avenir et le possible transfert de cette technologie aux voitures de route. Je pense que c’est vraiment un pas en avant qui peut s’avérer très satisfaisant », explique M. Ferrari sur le site officiel de la Scuderia.

« Quand je parle de nouvelles technologies je ne veux pas tellement parler du turbo, que nous utilisons dans nos modèles sportifs, mais plutôt de l’aspect hybride de la voiture avec la possibilité de récupérer l’énergie du freinage et des gaz d’échappement liés au turbo. Cette technologie peut mener à des voitures peu gourmandes en carburant et toujours plus performantes. En ce sens je crois que la Formule 1 peut ouvrir la porte à ces nouveaux systèmes », ajoute-t-il.

Ferrari ne manque pas de donner son point de vue sur la saison 2014 de Formule 1 lors de laquelle la Scuderia pourra compter sur deux champions du monde, Fernando Alonso et Kimi Räikkönen, deux pilotes expérimentés qui seront un atout pour l’équipe de Maranello. Pour lui, la consommation aura un grand rôle à jouer.

« Il est difficile de faire des prédictions pour 2014. Ce sera compliqué car il y a beaucoup de paramètres à considérer. Jusqu’à l’année dernière, ceux qu’il fallait considérer étaient l’aérodynamique et les pneus tandis que cette saison, le groupe propulseur aura un rôle beaucoup plus important, non seulement en termes de puissance, mais aussi lorsqu’il s’agira de prendre des décisions stratégiques. Avec juste 100 kilogrammes d’essence à bord, l’une des clés de la saison sera la consommation. Il sera impossible de disputer un Grand Prix en attaquant du début à la fin. Il faudra faire très attention et savoir réagir tactiquement. C’est une autre raison pour laquelle nous avons opté pour deux pilotes expérimentés », conclut l’Italien.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less