Formule 1

La consigne d’équipe en Russie a ‘brisé le cœur’ de Wolff

Mais il fallait le faire pour le championnat

Recherche

Par Valentin Vilnius

30 décembre 2018 - 10:45
La consigne d'équipe en Russie a (...)

Le Grand Prix de Russie fut douloureux pour Valtteri Bottas : alors qu’il menait la course, il reçut l’ordre de laisser passer Lewis Hamilton, mieux placé pour l’obtention du titre mondial.

Cette consigne d’équipe a miné le moral du Finlandais en fin de saison, et Toto Wolff lui-même admet que Bottas doit se reconstruire mentalement.

Le directeur de Mercedes F1 ne dit pas regretter, avec le recul, cette consigne marquante… mais assure que cela lui a fait du mal de donner une telle consigne à son deuxième pilote.

« Nous devions exécuter cette horrible consigne d’équipe. Valtteri allait gagner la course et, dans le but de marquer les points qu’il fallait pour Lewis, nous avions décidé d’échanger les positions. C’est quelque chose que personne n’aime faire. »

« Vous pouviez voir leurs visages : les pilotes n’étaient clairement pas heureux de la situation, et moi non plus. C’est quelque chose qui allait contre tous nos principes dans le sport auto, ‘Que le meilleur gagne’ et le reste… »

« Mais sur le moment, notre lutte était si intense contre Ferrari, qu’il n’était pas question de jeter des points par la fenêtre. Quand Valtteri s’est écarté, ça a brisé mon cœur. Et je sentais vraiment que c’était terrible. Mais ce sport peut être cruel, parfois, comme lors de ce Grand Prix. »

Sportif et beau joueur, Valtteri Bottas a dit comprendre la consigne, même s’il l’a trouvée « rude » sur le moment. Lewis Hamilton s’était dit, de son côté, mal à l’aise et partagé…

« La Russie fut une course difficile pour moi » explique le champion du monde aujourd’hui. « Ni Valtteri, ni moi, avions dit vouloir que les positions soient échangées. Nous voulions juste les gagner sur la piste. Et finalement, Valtteri était plus rapide ce week-end, et méritait de gagner. »

« C’était vraiment étrange. Et quand on m’a dit, à la radio, que Valtteri allait me laisser passer, j’ai dit quelque chose comme ‘dites-lui juste d’aller plus vite’. »

« Ce n’est pas ainsi que je voulais gagner cette course. Donc en franchissant la ligne d’arrivée, il y avait un conflit en moi, parce que si j’avais agi avec mon cœur, alors, j’aurais procédé autrement. Mais dans la vie et dans le sport, si vous mettez vos sentiments avant toute chose, alors, le résultat pourrait ne pas être celui espéré. »

« Même si j’ai vraiment voulu, pendant tout le reste de ce Grand Prix, le relaisser passer, j’ai choisi d’en rester à la décision prise par l’équipe. Et je pense que c’était la bonne chose à faire. C’était une journée importante, dans le sens où nous en sommes ressortis ensemble, en tant qu’équipe. »

Cet épisode a resserré l’entente et l’harmonie entre les pilotes Mercedes. Lewis Hamilton risque donc de pousser pour une prolongation de contrat de Valtteri Bottas…

« C’était une journée difficile pour Valtteri, mais je pense qu’il a été incroyablement respectueux, et il fut un équipier vraiment formidable. »

« J’espère vraiment qu’un scénario tel que celui-ci ne se reproduira plus jamais. »

Mercedes

expand_less