Formule 1

La Haas trop stable de Grosjean lui fait craindre un manque de rythme

Magnussen pense que la Q3 n’est pas une bonne chose

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 septembre 2018 - 19:07
La Haas trop stable de Grosjean lui (...)

Haas F1 Team a vécu une journée plutôt calme à Sotchi, très studieuse, quelques heures après avoir confirmé son duo pour 2019, composé de Romain Grosjean et Kevin Magnussen. Le Français a toutefois l’impression que sa voiture manque de rythme.

"Ça s’est bien passé" se félicite Grosjean. "C’est une piste qui n’est pas si facile à conduire et c’est compliquer de trouver les limites. Donc, j’ai probablement un peu de progrès à faire. La voiture, aussi, a besoin d’être meilleure."

"Globalement, nous avons beaucoup travaillé avec les hyper-tendres, pour voir si c’est un pneu de course potentiel ou non, juste pour voir avec quelle stratégie nous allons nous qualifier. L’équilibre était en fait correct, presque trop, et ce n’est jamais le signe d’une voiture vraiment rapide. Nous allons travailler pour la rendre un peu plus difficile et plus rapide sur un tour."

Kevin Magnussen ne sait pas encore si Haas pourra viser la Q3, mais c’est surtout parce que le peloton est très serré : "Ce n’est pas si mal aujourd’hui. Nous constatons que l’avant du peloton est très proche. Il y a seulement quelques dixièmes entre les septième et 12e places. C’est une bataille passionnante et les qualifications seront serrées."

"Le pneu hyper-tendre s’use incroyablement vite. Il est très fragile. Je pense qu’il y aura un gros avantage à se qualifier 11e, juste en dehors de la Q3. Avec un libre choix pour débuter la course, ce sera un gros avantage. L’équilibre de la voiture était assez bon. Il y a quelques petites choses à peaufiner, mais on a un bon point de départ."

expand_less