Formule 1

La Ferrari n’était pas bien équilibrée à Melbourne

Elle manquait d’appui à l’avant

Recherche

Par

29 mars 2011 - 10:15
La Ferrari n'était pas bien équilibrée à

La Scuderia Ferrari n’a pas eu le début de saison qu’elle espérait, ce weekend, à Melbourne, se montrant incapable de rivaliser avec Red Bull et dans une moindre mesure McLaren.

Stefano Domenicali a imputé cette contreperformance à un manque d’appui sur l’avant de la 150 Italia, qui aurait provoqué un déséquilibre et une usure trop importante des pneus Pirelli.

« Nous devons comprendre pourquoi les résultats que nous avions sur le papier n’ont pas été transcrits sur la piste », a-t-il déclaré à La Stampa. « Mais nous devons être réalistes, si Red Bull confirme son rythme, nous ne pourrons pas réduire l’écart en Malaisie. »

Quatrième de la course, Fernando Alonso reconnaissait que l’équipe était un peu passée au travers de son Grand Prix d’Australie, mais ne se laissait pas abattre.

« Je n’ai pas été surpris de voir Red Bull aussi solide, mais de nous voir aussi mauvais », a-t-il toutefois reconnu au Bild. « Pour gagner le titre, il faut marquer 13.4 points par course. J’en ai marqué 12, c’est presque la moyenne. Oui, j’ai perdu des points sur Hamilton et Vettel, mais j’en ai gagné sur deux autres adversaires pour le titre, Webber et Button. »

« Nous nous sommes plantés parce que nous étions une seconde devant Toro Rosso, Sauber et Renault tout l’hiver, aujourd’hui nous étions en bagarre avec eux », a-t-il déclaré à La Sexta.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less