Formule 1

La FOM promet des courses ’sans procession’ au Vietnam

Le nouveau circuit est spectaculaire selon Bratches

Recherche

Par Olivier Ferret

8 novembre 2018 - 11:44
La FOM promet des courses 'sans (...)

La FOM (Formula One Management) a dévoilé hier le nouveau circuit de Hanoi, qui sera utilisé pour la première fois lors du nouveau Grand Prix du Vietnam, à partir de 2020.

Avec son tracé très particulier de 5,6 kilomètres, conçu par l’architecte de la grande majorité des derniers circuits de la F1, Hermann Tilke, le Vietnam souhaite produire des courses spectaculaires.

Sean Bratches, le directeur commercial de la F1, est confiant à ce sujet.

"C’est bien l’une des choses qui a été prioritaire et critique pour nous ces derniers temps : faire en sorte que les nouveaux circuits qui arrivent soient supers, assez pour ne plus avoir de processions en course. Nous voulons de vraies courses, roues contre roues, et si ça se passe sur des circuits urbains, il faut de vraies possibilités de dépasser."

"Pour y parvenir, nous avons maintenant un département technologique au sein de notre structure. Il a travaillé main dans la main avec le gouvernement du Vietnam et la ville de Hanoi pour produire un circuit de classe mondiale que les fans plébisciteront pour son spectacle."

Hanoi avait annoncé une date en avril 2020, ce que confirme Bratches. Hanoi devrait donc se retrouver avec l’Australie et la Chine, en début de saison.

"Cela confirme notre intention d’essayer d’organiser peu à peu des séries de Grands Prix dans les mêmes régions du monde. Nous sommes évidemment contraints par les accords en cours, dont nous avons hérité en rachetant le sport mais nous souhaitons avoir les marchés de l’Asie et de l’Océanie ensemble, comme pour ceux de l’Amérique et de l’Europe. Le Vietnam en avril, c’est une confirmation de notre vision."

expand_less