Formule 1

La FIA pourrait assouplir les règles de sa Super Licence

Avec le temps

Recherche

Par

16 janvier 2015 - 14:35
La FIA pourrait assouplir les règles (...)

C’est l’un des principaux sujets de ces derniers jours. La nouvelle Super Licence instaurée par la FIA fait beaucoup parler d’elle.

Celle-ci contraint désormais les pilotes, entre-autres, à être au minimum âgé de 18 ans et obtenir le score de 40 points gagnés grâce aux résultats obtenus dans les différentes catégories de jeunes pilotes.

Sauf que l’attribution des points a fait grincer quelques dents. Certains s’offusquent ainsi de voir que le championnat de Formule 2, qui doit encore être créé, rapporte 60 points au vainqueur alors qu’une série déjà existante comme les Formule Renault 3.5 n’en rapporte que 30 et se retrouve ainsi dévalorisée.

La FIA affirme cependant que si les règles doivent se montrer strictes, elles pourraient être modifiées si la structure actuelle s’avérait non durable.

"Concernant l’attribution du système des points, il est normal que des ajustements soient effectués d’années en années," explique un porte-parole de la FIA à Autosport.

Celui-ci explique également la raison qui fait que la Formule 2 soit autant mise en avant.

"L’intention de la FIA est de développer une échelle claire et simplifiée de la base de la compétition automobile jusqu’à l’arrivée en Formule 1."

"Le futur championnat de Formule 2 sera une étape importante de cette procédure."

La FIA a également voulu clarifier les choses concernant Michael Schumacher et son retour en 2010.

En effet, selon les règles imposées dans la Super Licence, il faut avoir effectué cinq courses lors de la précédente saison ou quinze durant les trois dernières années pour effectuer un come-back, critère que ne remplissait pas le septuple champion du monde allemand.

Cependant, en raison du palmarès et de l’histoire du pilote, Schumacher aurait été considéré comme une exception et aurait été autorisé à courir.

Ce n’est en revanche pas le cas pour les pilotes d’essais Pascal Wehrlein (Mercedes) et Susie Wollf (Williams), qui n’auraient pas les 40 points requis pour 2016 et n’auraient ainsi pas le droit de prendre de départ, malgré leur expérience déjà acquise en Formule 1.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less