L’échange de pilotes n’a pas été négatif pour Toro Rosso

Tost rappelle comment fonctionne la structure de Red Bull

Recherche

Par Franck Drui

29 décembre 2016 - 12:53
L'échange de pilotes n'a pas (...)

Toro Rosso a vécu une saison 2016 chaotique. Malgré de bonnes performances aérodynamiques, le moteur Ferrari de 2015 n´a pas pu rivaliser avec les autres moteurs qui ont évolué tout au long de l´année, ce qui a beaucoup handicapé l´écurie.

D´autres facteurs sont aussi à prendre en compte, notamment l´échange de pilotes que Red Bull a opéré juste avant le Grand Prix d´Espagne : Daniil Kvyat, qui était dans l´écurie mère du Taureau Rouge, a dû céder sa place à Max Verstappen pour retourner chez Toro Rosso.

Mais pour Franz Tost, ce changement impromptu n´a pas été une difficulté de plus pour son équipe.

« Je ne vois pas cela comme quelque chose de négatif » assure le directeur de Toro Rosso.

« Il y a quelques années, Red Bull a décidé d´acheter l´équipe Minardi. Et Dietrich Mateschitz (le fondateur de Red Bull) a dit de manière très claire que le rôle de Toro Rosso était de former les jeunes pilotes de Red Bull. C´est ce que nous avons fait pendant des années, et je crois que nous avons exécuté cette tâche avec succès avec Sebastian Vettel, Daniel Ricciardo et Max Verstappen. Je compte aussi Daniil Kvyat dans le lot. »

« Red Bull a pris la décision de faire monter Max Verstappen chez Red Bull Racing plus tôt que prévu. Pour moi, c´est un choix logique et tout à fait légitime, parce qu´on a la chance d´avoir une deuxième équipe qui forme les pilotes. Je ne vois que du positif là-dedans. »

L´équipe de Faenza est habituée à garder ses pilotes plus qu´une année pour les former correctement, afin qu´ils rejoignent Red Bull. Mais ce ne fut pas le cas de Daniil Kvyat, qui est parti après seulement une saison pour remplacer Sebastian Vettel à partir de 2015.

Tost, à l´époque, s´était montré peu enthousiaste à l’idée que son jeune pilote rejoigne l´écurie mère, et avait peur qu´une promotion si rapide puisse briser le Russe. Finalement est-ce que Red Bull a cassé Kvyat ?

« Je ne peux pas encore l´affirmer : l´avenir nous le dira. Le fait est que Red Bull est une équipe qui a remporté 4 fois le championnat pilotes et le championnat constructeurs. Red Bull Racing travaille bien sûr à un tout autre niveau que Toro Rosso. Lorsqu´un pilote arrive chez Red Bull après avoir passé une année chez nous, cela génère bien évidemment un autre type d´attente. Ce n’était initialement pas prévu de cette manière. Si Sebastian Vettel était resté chez Red Bull, alors Daniil Kvyat n´y serait pas allé. Mais à présent les choses sont comme elles sont et je suis convaincu que Daniil Kvyat va livrer de bonnes performances. Mais nous devons attendre de voir comment la saison 2017 évolue. »

Le Russe est quand même une exception dans l´histoire des deux écuries : il est le seul à ne pas avoir été directement remercié par le Taureau Rouge, ce qui n´avait pas été le cas de Sébastien Bourdais ou encore de Jaime Alguersuari (parmi d’autres). Franz Tost est heureux de pouvoir continuer à travailler avec le pilote.

« Nous avons, chez Toro Rosso particulièrement, de bons rapports avec tous les pilotes. Aussi avec ceux qui sont encore actifs chez Red Bull (il sourit). Je me réjouis que nous ayons cette possibilité de retravailler avec Daniil Kvyat. Nous allons le soutenir et l´aider à revenir sur la voie du succès. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos