Formule 1

L’augmentation de la limite de carburant pour 2019 est très bien accueillie

Elle passera à 110 kilos maximum pour une course

Recherche

Par Olivier Ferret

22 avril 2018 - 12:16
L'augmentation de la limite de (...)

Comme la FIA l’a annoncé, dès 2019 la limite de carburant pour une course passera de 105 à 110 kilos au maximum.

La mesure doit encore être voté lors de la réunion du prochain Conseil Mondial, mais cela devrait être une formalité.

Cette mesure était attendue et a été saluée : rares seront maintenant les circuits qui demanderont encore une économie d’essence très importante aux pilotes.

Günther Steiner, le patron de Haas F1, le confirme : "oui, sur beaucoup de circuits, les pilotes peuvent déjà pousser autant qu’ils veulent avec le moteur parce qu’il y a assez d’essence pour faire la distance (305 kilomètres environ, moins à Monaco). Mais sur certains circuits, il y a encore besoin de lever un peu le pied en fin de ligne droite. Pas seulement pour la consommation d’essence d’ailleurs. Parfois cela peut être pour préserver vos freins ou les pneus."

"Mais, en théorie, avec 110 kilos d’essence, vous pourrez rouler à fond toute la durée de la course sur presque tous les circuits. C’est une bonne chose parce que cela apporte un élément stratégique en plus. Parce que vous pourrez aller à fond, ou pas pour préserver les pneus et faire un arrêt en moins par exemple. Il faudra faire ce qu’il convient au mieux à la voiture."

Du côté des pilotes, personne ne va non plus critiquer. Directeur du GPDA, Romain Grosjean, estime que "c’est une bonne décision".

"Economiser de l’essence, ce n’est pas quelque chose que souhaite nécessairement faire un pilote de F1 ! Vous voulez attaquer du premier au dernier tour. Bien entendu, il y a des moments où il faut gérer les pneus, ce qui permet aussi de moins consommer d’essence, mais peut-être que de pouvoir rouler à fond avec des pneus qui seront encore meilleurs en 2019 sera la combinaison parfaite pour faire des courses excitantes à 100%."

Son équipier chez Haas F1, Kevin Magnussen, est aussi du même avis que son patron.

"Même si cela va vraiment nous aider de pouvoir rouler à fond avec le moteur toute une course, ce n’est pas garanti que c’est ce qui se passera. Sur certains circuits en tout cas, parce que sur la plupart ça ira. Sur certaines courses nous pourrons même partir avec moins que 110 kilos d’essence parce que nous n’aurons pas besoin de tout ça. Mais sur les circuits les plus gourmands, je pense qu’il nous faudra encore lever un peu le pied. Peut-être un tout petit peu."

"C’est en tout cas bien de voir cette règle arriver. Nous n’aurons plus à gérer l’essence pendant une course mais il faudra toujours gérer les pneus."

expand_less