Formule 1

L’Inde choque, effraye et étonne le monde de la F1

Il y a eu quelques surprises...

Recherche

Par D. Thys

28 octobre 2011 - 09:55
L'Inde choque, effraye et étonne le (...)

L’Inde est un pays différent. C’est le moins que l’on puisse dire. Ce pays que la plupart des acteurs de la F1 découvrent ce week-end fait peur ou étonne.

Bruno Senna avoue par exemple dans la presse brésilienne qu’il a en permanence un désinfectant liquide dans sa poche. "A chaque fois que je serre la main de quelqu’un, je l’utilise," déclare-t-il.

Quant à Rubens Barrichello, il se moque d’un pilote qui pourrait être Sebastian Vettel. Ce pilote mystère aurait toujours une bouteille de whisky à portée de main. "Quelqu’un lui a dit de se rincer la bouche avec ça chaque fois qu’il mange," plaisante le pilote brésilien.

Mais il y a d’autres anecdotes plus amusantes. Felipe Massa a par exemple été étonné de voir des vaches partout. On le sait, c’est l’une des particularités de ce pays. "J’ai entendu une cloche sonner à l’extérieur de l’hôtel et de ma terrasse j’ai vu que c’était un éléphant qui passait dans la rue," ajoute Barrichello.

L’Inde c’est aussi le pays de la débrouille, du provisoire permanent et du chaos généralisé. "C’est le bordel ici. L’électricité ne fonctionne pas, le gaz non plus et il y a des problèmes avec la plomberie," raconte un ingénieur dans les colonnes du Guardian.

L’Inde se distingue aussi malheureusement par la pauvreté extrême d’une grande partie de sa population. "Cela me rappelle l’état dans lequel se trouvait mon pays il y a 20 ou 30 ans. Le Brésil a évolué depuis cette période et j’espère que l’Inde en fera autant avec l’aide de ce genre d’événements," déclare Felipe Massa.

expand_less