Formule 1

Kubica peut revenir en compétition

Selon son chirurgien, le Dr Rossello

Recherche

Par Olivier Ferret

24 octobre 2011 - 13:42
Kubica peut revenir en compétition

A la radio polonaise, le docteur Rossello a fait comprendre que Robert Kubica était en mesure de reprendre le chemin des circuits pour l’année 2012. On apprend que le pilote polonais ne porte plus de bandages, et qu’il a même pu reprendre le volant d’une voiture routière. Malgré cela, le polonais subira une nouvelle intervention qui visera à améliore le fonctionnement du poignet.

« Robert a fait des progrès ces derniers temps. Il peut déplacer tous ses doigts et est capable de soulever des objets - même avec son pouce et son index, ce qui était impossible jusqu’à récemment. Il a retrouvé ses sensations au bout des doigts et les nerfs se régénèrent très bien. C’est encore assez lent, mais tout fonctionne correctement. J’ai été surpris que Robert récupère si rapidement », a déclaré le Dr Rossello à la radio polonaise Trójce. « Maintenant, il est temps de penser à le mettre dès que possible dans la voiture, parce que Robert peut à nouveau conduire. »

« Robert est depuis longtemps sans bandage, depuis l’opération de Modène, qui lui avait débloqué le coude pour le rendre plus facile à bouger. Il peut se déplacer librement avec son coude. La seule chose qui nous attend maintenant, c’est une petite intervention qui permettra d’améliorer le fonctionnement du poignet. »

« Robert effectue de nombreux exercices, très consciencieusement. Lorsque je regarde Robert, je ne peux arrêter de me demander comment tout a-t-il pu si bien se passer : toutes les fractures ont guéri, la plaie guérit. La seule question reste de savoir si Robert sera en mesure de rouler comme avant. Mais c’est les spécialistes qui évalueront cela. Nous avons fait notre travail à la perfection. »

Même s’il peut retrouver l’usage de sa main, Robert Kubica ne pourra jamais retrouver la totalité des fonctions qu’il possédait avant son accident. Même cela ne devrait pas l’empêcher de piloter à nouveau.

« Il y aura quelques limitations. Dans de tels cas, la main ne revient jamais à 100% d’efficacité. Mais nous nous interrogions sur l’amputation, ce qui montre alors la gravité de la situation. Nous avons lutté pour sa vie, pour sauver son bras, son état ​​était très mauvais. Donc avoir la main qu’il avait avant l’accident, ce n’est pas possible. Mais je suis sûr qu’il sera capable de conduire, d’appuyer sur les boutons du volant. Nous ne parlons pas d’un pianiste, il n’aura pas à faire des mouvements aussi précis qu’un musicien », ajoute le professeur.

Ce dernier précise que Robert parviendra à retrouver sa forme physique d’antan. Il travaille actuellement sur le renforcement des muscles, qui durant plusieurs mois n’ont pas été utilisés.

Source : notre partenaire, www.lrgp-inside.fr

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less