Formule 1

Kubica a peu roulé à Abu Dhabi mais ne s’en inquiète pas

Le programme de Williams aurait été bouclé

Recherche

Par A. Combralier

30 novembre 2018 - 09:23
Kubica a peu roulé à Abu Dhabi mais (...)

George Russell et Robert Kubica ont partagé leur temps de roulage mardi et mercredi derniers, lors des essais Pirelli à Abu Dhabi. Cependant, des deux pilotes Williams, c’est le Polonais qui aura roulé le moins au total, avec seulement 88 tours couverts en deux jours. Certains pilotes, comme Lando Norris ou Sean Gelael, avaient eux bouclé 150 tours en une seule journée.

Un si faible kilométrage n’est-il pas inquiétant pour Robert Kubica, qui n’a par ailleurs aucunement recherché à affoler le chronomètre durant ses deux jours d’essais ?

« Bien sûr, il aurait été préférable de couvrir un peu plus de tours, mais disons que nous nous concentrons sur certaines choses spécifiques, et que nous avons complété notre programme à 100 %, donc c’est positif » rassure le Polonais, visiblement confiant et optimiste.

Robert Kubica avait aussi pris part aux tests de fin de saison l’an dernier, avant d’être finalement écarté de la course au volant Williams, au plus grand plaisir de Sergey Sirotkin.

« Rien n’a vraiment changé, c’est assez similaire, honnêtement » confie-t-il à propos de son état d’esprit, alors qu’il revient à Abu Dhabi dans une position pourtant beaucoup rassurante, celle de pilote titulaire.

« La différence, c’est que je sais que l’an prochain, je piloterai. L’an dernier, disons que ce n’était pas certain. L’un dans l’autre, ce n’était pas immensément différent. Bien sûr, notre programme n’est pas celui de l’an dernier. »

« J’ai plus d’expérience donc je sais à quoi m’attendre, je sais comment me comporter, je sais ce que je dois faire. Mais il y avait peu de nouveautés finalement. Les pneus sont un facteur important en F1, donc quand il y a une nouvelle spécification des Pirelli, vous devez les appréhender, pour avoir une idée de la différence de comportements de tous les composés, pour voir aussi ce que Pirelli nous a préparés pour l’an prochain. »

Désormais, Robert Kubica se concentre entièrement sur sa préparation hivernale, qui est physique mais aussi technique. L’écurie compte en effet beaucoup sur ses premiers avis sur la future monoplace anglaise, afin d’orienter les premières évolutions…

« Nous sommes dans une position où il nous faut nous concentrer sur nos principales difficultés rencontrées cette année » confie Robert Kubica. « Mon aide durant l’hiver ne peut être que minime, bien sûr, mais dès que la voiture aura commencé à rouler, alors, nous en verrons les points forts ou les choses à améliorer. J’espère que nous n’aurons que des points forts sur la voiture de l’an prochain. »

« Restons réalistes. Notre première priorité, c’est de décider le choix des pneus pour Melbourne, c’est pourquoi ce test était très important. Et nous allons explorer les données. L’un de mes objectifs est de s’assurer que nous fassions de notre mieux avec George et l’équipe pour préparer l’an prochain, à partir de ce test et durant les prochaines semaines. »

Williams F1

expand_less