Formule 1

King : Manor était mon objectif en 2017

Le GP2 comme solution de repli

Recherche

Par Alexandre C.

15 février 2017 - 16:53
King : Manor était mon objectif en (...)

Pilote de développement de Manor en 2016, Jordan King avait roulé quelques vendredis matins la saison dernière avec le petit poucet du plateau. Pour cette saison 2017, il visait donc logiquement une promotion en tant que pilote titulaire. Mais la disparition de Manor, pour des raisons financières, en décidera autrement.

Jordan King devra donc se rabattre sur une troisième saison en GP2. Après un passage chez Racing Engineering, il connaîtra une nouvelle équipe avec MP Motorsport. Il ne cache pas aujourd’hui que la F1 était son véritable objectif.

« Manor était définitivement mon but. Malheureusement, ça n’est pas arrivé. La situation a mal tourné, et nous avons dû réévaluer nos options pour cette année. C’est probablement pourquoi mon annonce au sujet du GP2 a été très tardive en comparaison des autres. Les autres pilotes ont fait leur annonce ces deux dernières semaines, mais nous savons que leurs transferts étaient réglés depuis très longtemps. »

« De mon côté, une autre saison en GP2 n’était pas le premier choix, c’était la Formule 1. Mais c’était comme appuyer sur le bouton ‘reset’ une fois que Manor a annoncé que l’entreprise avait été mise en redressement judiciaire. »

Jordan King avait-il déjà un contrat en poche avec Manor pour la saison prochaine ?

« Dire que j’étais proche de signer, je pense que c’est probablement un peu trop s’avancer. Mais il y avait des négociations précises en cours. »

Assuré de signer chez Manor ou pas, Jordan King regrette vivement la disparition d’une équipe qui donnait sa chance aux jeunes pilotes.

« Je pense que dans l’ensemble, c’est assez dévastateur. D’abord pour le sport : vous avez maintenant moins de baquets disponibles en F1, alors que vous aviez trois équipes (Virgin, Lotus et Hispania) qui étaient arrivées en 2010. Et il n’en existe plus aucune. Manor avait fait en fait un travail formidable. Ils ont marqué un point et ils montraient une bonne pointe de vitesse. Et la voiture de cette année aurait été bien meilleure, tout le monde le pressentait. Je pense que cela montre que le sport a besoin de changements. »

Le cas Jordan King illustre enfin les difficultés de nombreux jeunes pilotes à réussir le grand saut dans la discipline reine. Et la disparition de Manor ne va rien arranger…

« Vous voyez beaucoup de jeunes pilotes dans mon cas… Je suis probablement l’un des 10 pilotes qui pourraient courir en F1, mais c’est difficile pour nous, puisque tout est régi par un nombre limité de personnes et de baquets. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less