Formule 1

Jouer les points à chaque Grand Prix : Ericsson se fixe un objectif ambitieux

Le Suédois se met la pression

Recherche

Par A. Combralier

30 août 2018 - 15:48
Jouer les points à chaque Grand Prix (...)

Marcus Ericsson affiche un meilleur visage depuis quelques courses, alors que Charles Leclerc est un peu plus malchanceux ces derniers Grands Prix. A Spa, le Suédois a rallié l’arrivée en dixième position, grâce aussi à une Sauber plus compétitive.

« La Belgique fut un week-end très solide pour nous. Nous nous sommes battus pour la 10e place. C’était un résultat sympathique » a-t-il confié devant Nextgen-Auto, dans le paddock de Monza.

« Nous arrivons ici avec confiance, sur cette piste unique au calendrier. Je crois que nous aurons un package solide ici, grâce à notre voiture. Nous avons aussi une bonne unité de puissance, nous devrions donc être de nouveau en bonne position, pour pouvoir de nouveau nous battre pour des points. Donc nous arrivons ici avec détermination pour nous battre. »

« Les trois dernières courses ont été bonnes. Maintenant, nous devons nous battre pour les points à chaque course, car nous avons une voiture capable de jouer le top 10 chaque dimanche. Donc mon week-end se doit d’être solide ici, à Monza. »

« Les quatre dernières courses… je sens que je suis en bonne forme pour le moment, que je performe bien, et à partir de maintenant, il faut que je joue les points chaque week-end – car j’ai une voiture qui est capable de le faire. Et je pense que nous serons en position de viser le top 10 jusqu’à la fin de la saison. Nous avons que le milieu de grille est très serré, mais si nous faisons tout bien, nous devrions pouvoir nous battre pour les points lors de chaque week-end. Maintenant, je dois avoir un bon week-end ici. »

L’avenir de Marcus Ericsson chez Sauber n’est toujours pas assuré et dépendra sûrement du résultat des prochaines échéances…

« Mon manager parle avec l’équipe » poursuit le Suédois. « J’espère que nous saurons ce qu’il en sera pour l’an prochain – j’espère que nous le saurons le plus tôt possible. Beaucoup de choses arrivent en ce moment bien sûr, il faut juste attendre pour voir ce qu’il va se passer. »

« La concurrence est très relevée. Sauber est une équipe plus attractive maintenant, ce qui rend bien sûr les choses plus difficiles, mais en même temps, je pense que c’est vraiment très positif pour l’équipe. »

Charles Leclerc est un talent indéniable, mais en tant que pilote plus expérimenté, Marcus Ericsson se doit aussi de le dominer…

« J’ai eu plusieurs coéquipiers, Pascal [Wehrlein] était bon. Charles est très bon aussi, c’est un pilote très solide. Est-ce que j’ai plus de pression ? Il y a toujours de la pression en F1, pour une raison ou une autre. »

« En tant que pilote, vous avez toujours des hauts et des bas, et le vent peut tourner très rapidement. Il y a beaucoup de pression, mais toutes les personnes autour de vous vous aident à mieux la gérer. »

Il faut dire que Marcus Ericsson n’a pas vraiment de chance : il pèse plus lourd que la plupart des pilotes, ce qui le force à ne pas emporter de bouteille d’eau dans le cockpit.

« A Singapour, j’emporterai une bouteille avec moi, mais ce n’était pas le cas les deux dernières années. L’an dernier, j’avais bu avant le départ, et après l’arrivée. »

Heureusement, la FIA a changé le règlement pour que l’an prochain, les pilotes ne soient plus désavantagés en raison de leur poids.

« J’étais assez petit quand j’étais gamin, mais j’ai grandi depuis, et aujourd’hui, je suis le géant de la F1 ! »

« 10 kilos en moins, c’est trois ou quatre dixièmes de moins sur un tour. En course, cela peut faire la différence entre la 10e et le 11e place. Il faut que la course soit juste, afin de pouvoir courir toujours à la limite. Pour moi, c’est toujours un combat, et c’est un peu frustrant. C’est clairement un avantage pour les pilotes plus légers. C’est frustrant, mais c’est une réalité. Donc c’est vraiment bien que la F1 évolue l’an prochain. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less