Formule 1

Jos Verstappen pointe le moteur Renault du doigt chez Red Bull

Un moyen de faire basculer les négociations avec Honda ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 mai 2018 - 09:59
Jos Verstappen pointe le moteur (...)

Red Bull continue à discuter avec Renault pour la poursuite, ou non, du contrat les liant pour la fourniture du V6 turbo hybride qui propulse les monoplaces autrichiennes. Un invité surprise semble s’être glissé dans l’équation en la personne de Jos Verstappen, le père de Max Verstappen.

"Je pense que la voiture a un meilleur potentiel que ce que nous avons vu jusqu’ici" lance-t-il. "En course, elle est fabuleuse, mais en qualifications elle n’est pas assez rapide. Renault ne semble pas capable de fournir une puissance supérieure comme Mercedes et Ferrari le peuvent en fin de qualification."

"Il semble que nous n’ayons aucune idée de la manière dont il faut régler le problème, c’est très frustrant. La position en qualifications est fondamentale puisque les dépassements des concurrents sont très compliqués avec ces voitures."

Verstappen semble, lui aussi, oublier que le moteur Honda fournit néanmoins quelques dizaines de chevaux en moins que le moteur Renault et ne possède pas non plus de mode spécial.

Pour ce qui est de l’identité du pilote qui accompagnera son fils l’an prochain, Jos Verstappen aimerait que Daniel Ricciardo reste : "Je sais que Red Bull aimerait garder Daniel. Il y réfléchit. Chez Ferrari, nous voyons que [Sebastian] Vettel est meilleur que [Kimi] Räikkönen. Chez Mercedes, [Lewis] Hamilton est meilleur que [Valtteri] Bottas."

"Mais chez Red Bull, la différence entre les deux pilotes est infime. Je vois cela comme un avantage pour Daniel et Max car ils se poussent l’un et l’autre et cela bénéficie aux deux" conclut-il.

expand_less