Formule 1

James Key décrit le processus de conception de la STR13

L’aérodynamique est la priorité de Toro Rosso

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 février 2018 - 10:40
James Key décrit le processus de (...)

La nouvelle Toro Rosso est la première monoplace conçue autour du moteur Honda. James Key, directeur technique de l’équipe, revient sur la conception de cette nouvelle voiture.

"Il y a eu plusieurs défis mais aucun ne nous était pas familier" explique Key. "Le plus important était évidemment le changement de motoriste et il y a eu quelques modifications sur l’aérodynamique, ainsi que des clarifications sur la suspension, ce qui a modifié notre approche".

"L’élément le plus important et le plus discuté est la protection de la tête des pilotes grâce au halo. C’est un défi nouveau car il n’y avait aucune donnée de référence sur laquelle se baser. Il a donc fallu réfléchir à comment l’intégrer sur le châssis. Les demandes importantes en termes de résistance ont été un vrai défi que nous avons relevé".

"Les principales raisons de l’apparence du halo, ce sont sa résistance incroyable et les charges qu’il est capable de supporter. C’est une pièce brute, c’est un élément structurel et non un exercice de style. Il a été conçu strictement selon des demandes d’intégration mécanique et structurelle. Les tests de charges sont démentiels donc c’était un grand défi".

James Key revient également sur le reste de la voiture, qui est une évolution de la précédente. La partie avant et les détails aérodynamiques ont beaucoup changé, mais Toro Rosso n’est pas repartie d’une feuille blanche.

"Pour le reste de la voiture, il a fallu reprendre ce que nous connaissions déjà et le changer ou l’affiner, selon que c’était un point faible ou un point fort l’an dernier, en tirant les leçons de cette première année du nouveau règlement".

"La voiture de 2018 est une évolution même si nous avons totalement revu la partie arrière et la manière dont travaillent les suspensions car ce n’était pas l’une de nos forces en 2017, mais nous avons corrigé ce problème".

"La partie aérodynamique est plutôt différente par rapport à l’an dernier sur certains points, tandis que c’est une évolution d’autres parties. L’aéro est une zone où il y a beaucoup de travail actuellement. C’est un domaine dans lequel nous étions bons en début de saison dernière mais nous n’avons pas réussi à atteindre le niveau souhaité en fin de saison".

"Il nous reste encore beaucoup de choses à trouver avec ces nouvelles règles concernant le châssis. Nous aurons certainement une voiture très différente d’ici à la mi-saison car le développement aérodynamique est l’une de nos priorités" conclut Key.

expand_less