Formule 1

Interview de Valtteri Bottas

Il accède enfin à la F1

Recherche

Par Olivier Ferret

28 novembre 2012 - 16:12
Interview de Valtteri Bottas

Depuis 2010, vous étiez pilote d’essais et vous voilà maintenant titulaire...

C’est un sentiment incroyable d’être pilote de Formule Un la saison prochaine et d’être avec une équipe comme Williams, avec toutes ses lettres de noblesse, est encore plus spécial. J’ai travaillé dur pour arriver ici depuis que j’ai commencé le karting à l’âge de six ans, mais le vrai travail commence maintenant. Il faut que je me prépare pour le plus grand défi de ma carrière. Le fait que j’ai été avec Williams depuis 2010 va aider parce que je connais les ingénieurs vraiment bien et j’ai une bonne relation de travail avec eux.

Quels sont vos objectifs pour la saison 2013 ?

Il est difficile de fixer des objectifs avant le début de la saison, donc je vais juste essayer de profiter au maximum de cette occasion pour prouver que l’équipe a eu raison de me promouvoir dans un baquet de course. A la fin de la saison, quand je voudrais regarder 2013 dans le rétroviseur, je veux ressentir que je me suis amélioré en tant que pilote et que j’ai aidé l’équipe à améliorer ses performances sur la piste.

Après avoir été champion GP3 en 2011, vous avez passé la dernière saison à vous concentrer sur votre rôle de pilote de réserve chez Williams, sans courir...

Je suis une personne naturellement très compétitive et j’ai participé à des triathlons au long de 2012 pour garder la forme et un esprit vif. Évidemment, la course m’a beaucoup manqué et je suis impatient de revenir sur une grille de départ, mais je connais la course depuis un très jeune âge et quand les lumières s’éteindront en Australie, ce sera comme d’habitude.

Que pensez-vous de votre coéquipier, Pastor Maldonado ?

Pastor a montré sur un certain nombre de circuits en 2012 qu’il est très rapide et la victoire de Barcelone a montré qu’il sait composer avec la pression. Nous nous entendons bien en dehors des circuits, nous avons passé beaucoup de temps ensemble en voyage vers les courses, et je vais certainement profiter et apprendre de sa plus grande expérience.

Quel est l’avantage de connaître les ingénieurs, l’équipe Williams et ses procédures ?

Je fais partie de la famille Williams depuis le début de l’année 2010 et se sentir très à l’aise aussi bien à Grove que sur un circuit est essentiel. Je connais mes ingénieurs très bien, alors nous savons déjà comment obtenir la meilleure performance l’un de l’autre. Je vis aussi au Royaume-Uni et l’année dernière j’ai déménagé pour m’installer en bas de la route qui mène à l’usine, de sorte que je suis souvent là. Grâce à cela nous pouvons nous concentrer immédiatement sur la saison 2013 et ce que nous allons pouvoir réaliser ensemble.

A quel point les 15 séances d’essais libres faites cette année vous aideront-elles ?

Ce sera une grande aide car il n’y aura seulement qu’une poignée de circuits du calendrier 2013 que je ne connaitrais pas : l’Australie, Monaco, Valence, Austin et Singapour. Il y aura encore beaucoup de travail à faire, mais cela veut dire que j’ai une certaine connaissance avant d’entamer le travail.

Toto Wolff fait partie de votre management. Comment a-t-il été impliqué dans la décision de vous promouvoir titulaire ?

Toto fait partie de mon équipe de management et a toujours soutenu ma carrière, mais en raison de son implication avec Williams, il ne faisait pas partie des négociations de mon contrat avec l’équipe. Comme pour toutes les décisions liées à Williams, Sir Frank et le conseil d’administration sont ceux qui prennent la décision finale. Je suis reconnaissant à Toto de m’avoir présenté à l’équipe Williams F1, mais cela a été à moi de prouver à Frank et le reste de l’équipe que j’ai le talent et l’engagement pour délivrer les résultats qu’ils attendent.

Qu’est-ce que vous pensez que cela signifie pour la Finlande d’avoir un autre pilote de F1 sur la grille ?

J’espère qu’ils sont fiers d’avoir un autre pilote finlandais en Formule Un et j’espère obtenir beaucoup de soutien des fans finlandais qui ont toujours été très bons avec moi. Voir un autre drapeau finlandais sur une voiture l’année prochaine sera très spécial.

Vous avez un soutien considérable de votre pays, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

J’ai eu beaucoup de soutien, en commençant par le karting et depuis lors, j’ai eu la chance d’avoir été soutenu par quelques grandes entreprises finlandaises. Sans ce type de soutien je ne serais pas où je suis aujourd’hui. Je suis très reconnaissant de ça et j’espère que je pourrais goûter au succès avec Williams et rembourser ainsi ceux qui m’ont aidé à accéder à la F1.

Projetons-nous à la fin de 2013. Qu’est-ce qui pourrait vous rendre heureux de votre saison ?

En tant qu’équipe, je pense que nous devrions avoir pour objectif de marquer plus de points que cette année, et vraiment tirer le meilleur de la voiture. Personnellement, j’espère pouvoir regarder en arrière en me disant que j’ai beaucoup appris et que je me suis bien développé en tant que pilote au cours de la saison, après avoir marqué beaucoup de points pour l’équipe.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less