Interlagos a travaillé sur la sécurité

Afin d’éviter une nouvelle catastrophe...

Recherche

Par D. Thys

28 octobre 2010 - 10:36
Interlagos a travaillé sur la sécurité

Si les installations du circuit d’Interlagos ne sont pas encore dignes de ce que l’on voit sur certains circuits plus modernes, les organisateurs brésiliens ont toutefois fait un effort pour améliorer la sécurité des pilotes.

C’est surtout le dernier virage à gauche avant la ligne droite des stands qui posait problème. On se souvient qu’il y a trois ans, c’est dans ce virage que Rafael Sperafico avait perdu la vie lors d’une course de Stock Car. Sa voiture avait percuté des murs de pneus et avait été renvoyée en piste où un autre concurrent l’avait très violemment heurté.

Quelques années plus tôt, c’est dans ce même virage que Mark Webber avait explosé sa Jaguar avant d’être renvoyé en piste, lui et différentes pièces de sa voiture, ce qui avait provoqué indirectement la sortie de piste de Fernando Alonso et l’une des plus grandes confusions jamais vues en F1.

Le vainqueur du jour, Kimi Raikkonen, avait dû remettre son trophée à Giancarlo Fisichella quelques jours plus tard, après une minutieuse vérification des événements et du chronométrage.

Pour la course de la semaine prochaine, les pilotes vont découvrir à cet endroit un long rail de 225 mètres de long fait de métal creux et rempli de mousse. Ce rail a la particularité d’absorber les chocs et de ne pas renvoyer les voitures sur la piste.

"C’est une barrière qui absorbe l’impact. C’est un endroit très dangereux du circuit avec ce mur qui est proche de la piste," commente Luis Ernesto Morales, l’un de responsables de la sécurité du circuit brésilien.

Info Formule 1

Photos

Vidéos