Formule 1

Il reste beaucoup de travail chez Sauber avant les qualifs

Trois pilotes étaient en piste ce vendredi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 octobre 2018 - 07:44
Il reste beaucoup de travail chez (...)

L’équipe Sauber a été studieuse mais a pu constater un ordre différent de celui des dernières courses dans le peloton, au terme des premiers essais libres du Grand Prix du Mexique. Marcus Ericsson admet avoir eu des difficultés à trouver ses marques.

"C’était un premier jour difficile ici au Mexique" analyse le Suédois. "J’ai eu du mal avec l’équilibre de la voiture, ainsi qu’avec les pneus, et je ne me sentais pas bien au volant. Nous avons beaucoup de travail devant nous pour comprendre comment nous pouvons nous améliorer pour demain. La piste est difficile, surtout avec l’altitude, donc nous allons nous battre pour obtenir de bons résultats."

La deuxième voiture était partagée entre deux pilotes, puisque lors de la première séance, on a retrouvé Antonio Giovinazzi à son volant : "C’était une séance difficile, car la piste était très sale et il n’y avait pas beaucoup d’adhérence."

"Nous avons utilisé le composé hyper-tendre, donc la dégradation était également élevée, ce qui était encore plus délicat. Au final, c’était quand même une bonne séance et les temps au tour étaient bons. Je suis satisfait du travail que nous avons accompli et je continue de travailler avec l’équipe pour le reste de la saison."

Charles Leclerc a ensuite pris le relais pour la deuxième séance d’essais, ce qui lui a permis de constater la quantité de travail restant à son équipe : "Ce fut une session assez difficile, et nous avons beaucoup de travail pour le reste du week-end. J’espère que nous pourrons faire le pas en avant que nous faisons habituellement du vendredi au samedi, afin d’améliorer nos performances".

expand_less