Formule 1

Horner s’est ennuyé pendant le Grand Prix du Brésil

Verstappen n’a pas eu sa chance face à Hamilton

Recherche

Par Olivier Ferret

12 novembre 2017 - 20:21

Christian Horner s’attendait à un Grand Prix passionnant et il l’a été... sauf pour ses voitures.

Parties devant, les Ferrari et la Mercedes de Bottas n’ont laissé aucune chance à Max Verstappen, 4e sur la grille. Le Hollandais a même perdu cette place face à Lewis Hamilton, auteur d’une superbe remontée.

Daniel Ricciardo a aussi bien rattrapé l’accident du premier tour pour remonter à la 6e place.

"Pour être honnête avec vous, ce fut un après-midi très long pour nous," commente le directeur de Red Bull Racing.

"Nous avons eu du mal pour bien gérer les gommes avec Max. Il a essayé de rester avec le groupe de tête, mais lorsque vous pilotez la voiture si durement sur une course à un stop, malheureusement, à la fin des relais, nous étions avec des pneus usés jusqu’à la corde. Il a dû faire un 2e arrêt, c’était un peu décevant même s’il n’a pas perdu de place."

Horner révèle que Renault a demandé aux équipes clientes de faire tourner le moteur moins vite aujourd’hui, pour des raisons évidentes de fiabilité, suite aux nombreux problèmes rencontrés ces derniers temps.

"Nous avons roulé avec des réglages prudents pour les moteurs. Apparemment, la fiabilité a été préoccupante pour Renault. Nous avions 25 ou 30 chevaux de moins que Mercedes et Ferrari."

"Nous entendons dire que Renault est en train de progresser à l’usine. S’ils peuvent le faire durant l’hiver, et le plus important, s’ils peuvent améliorer la fiabilité, je suis sûr que nous pourrons donner à nos pilotes une très bonne voiture l’an prochain."

Red Bull a aussi du travail sur son châssis.

"Le tracé de la piste est juste un peu plus dur pour nous que celui de Mexico, mais nous n’avons pas réussi à faire les temps attendus dans le 2e secteur, le plus sinueux. Nous devons étudier ça."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less