Formule 1

Horner pense que la stabilité aiderait à réduire les écarts

Et non pas des nouveaux règlements réguliers

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 décembre 2018 - 10:04
Horner pense que la stabilité aiderait à

Christian Horner émet encore des doutes quant à l’utilité du règlement 2019 de la Formule 1. Le directeur de Red Bull ne sait pas si le resserrement de hiérarchie et surtout le spectacle en piste vont être améliorés comme voulu par ces changements.

"C’est un changement important. Une chose en affecte une autre et c’est évidemment un changement très coûteux" assure Horner. "Cela affecterait-il la capacité des voitures à suivre de près ? Peut-être un peu, mais pas de façon tangible."

"Inévitablement, certains réussiront, certaines équipes se tromperont. Normalement, les écarts devraient être différents entre les équipes. La meilleure façon d’obtenir une grille de départ serrée, c’est la stabilité, et le niveau des équipes convergera."

Horner regrette que ce règlement, qui préfigure des changements prévus pour le règlement 2021, ait été voté à la hâte et soutenu par certains de ses rivaux. Selon lui, cette mise en place a été trop hâtive : "Malheureusement, Ross a travaillé sur certains éléments d’un projet de recherche que la FIA a triés sur le volet en vue d’une demande pour l’année prochaine.

"Malheureusement, Mercedes et Ferrari l’ont soutenu à travers le groupe de stratégie et ces changements ont été votés. Avec le recul, je pense que toutes les équipes reconnaîtraient maintenant que ce n’était peut-être pas la bonne chose à faire, mais réservons notre jugement jusqu’à ce que nous voyions les quatre ou cinq premières courses de l’année prochaine".

Red Bull

FIA

expand_less