Horner pas surpris par la résurgence des pilotes payants

Il y en a toujours eu et il y en aura encore

Recherche

Par Olivier Ferret

27 décembre 2011 - 10:30
Horner pas surpris par la résurgence (...)

Dans une interview confiée au site brésilien TotalRace, le patron de Red Bull Racing, Christian Horner, a déclaré ne pas être surpris d’avoir vu nombre de volants attribués en 2012 à des pilotes talentueux et apportant avec eux des budgets, directs ou indirects. Selon lui, il n’y a pas de quoi s’étonner.

On estime aujourd’hui que 8 pilotes titulaires, soit un tiers du plateau, apportent un budget à leur équipe ou facilitent les négociations avec certains sponsors.

"A travers l’histoire de notre sport, nous avons toujours constaté ce phénomène. Si vous regardez toutes les équipes qui le pratiquent, cela a toujours été un problème de compromis entre l’argent apporté et le talent du pilote," déclare le Britannique.

Alors que seuls les baquets de titulaires étaient concernés par la course à l’argent jusque peu, depuis deux ou trois ans cela touche aussi les baquets des 3ème pilotes, qui ont maintenant la possibilité de rouler les vendredis matins. Cela devrait concerner presque une dizaine de pilotes en 2012 !

"C’est une situation difficile mais elle est là depuis que la Formule 1 existe. Ce n’est pas vraiment différent maintenant," ajoute Horner qui ne souhaite pas s’alarmer de la situation et préfère souligner que la prochaine saison nous permettra de voir 6 champions du monde en activité en piste, un record depuis la création de la F1.

Info Formule 1

Photos

Vidéos