Formule 1

Horner écarte clairement l’hypothèse Vergne pour Red Bull

C’est trop tôt, d’après le directeur

Recherche

Par

25 juillet 2013 - 19:16
Horner écarte clairement l’hypothèse (...)

Alors que la liste des remplaçants potentiels de Mark Webber était composée de Kimi Raikkonen, Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne, Red Bull avait envoyé un signal fort à ce dernier en ne lui permettant pas, contrairement à son équipier, de tester la Red Bull à Silverstone la semaine dernière.

C’est aujourd’hui de la bouche de Christian Horner qu’on l’a entendu, Jean-Eric Vergne ne sera pas chez Red Bull en 2014. D’après Horner, c’est trop tôt pour Vergne pour signer dans un top team.

« Jean-Eric montre toujours un gros potentiel et une bonne évolution. A ce stade, c’est quand même trop tôt pour lui, c’est pour cela que nous avons testé avec Daniel la semaine dernière à Silverstone ».

Horner ne veut cependant pas écarter Vergne de la Formule 1 et croit encore en son avenir. Mais alors que ce dernier est en F1 depuis le début 2012, Ricciardo avait à son actif une demi-saison chez HRT en 2011, et pour Horner, l’Australien est clairement plus expérimenté. Mais à défaut de place chez Red Bull, Vergne est toujours le bienvenu chez Toro Rosso :

« Il mérite une place en Formule 1 et s’il n’est pas choisi chez Red Bull, c’est logique qu’il continue avec Toro Rosso. Il a six mois de moins que Daniel en termes d’expérience, il se cherche et apprend encore ».

« Nous sommes chanceux d’avoir deux pilotes qui ont parcouru les étapes de notre programme, qui ont des carrières exemplaires jusqu’ici et qui ont fait un super boulot quand ils ont eu la chance de piloter une Red Bull. Ils sont tous les deux très bons et méritent tous les deux leur volant chez Toro Rosso par leur talent. C’est une bonne évolution, ils continuent de gagner de l’expérience » a continué Horner.

Le salaire de Raikkonen ne jouera pas sur la décision

Bien que Ricciardo serait clairement moins cher que Raikkonen, Horner a tenu à préciser que ce n’était pas « un élément pesant dans notre décision. Bien sûr, l’aspect financier est toujours un facteur, mais on peut contraster ça avec la différence entre le premier et le deuxième, ou le deuxième et le troisième qui est réellement importante pour la course au titre. Si financièrement vous prenez les mauvaises décisions, ça impactera sur vous si vous n’avez pas de bons résultats ».

Horner s’est également joint aux propos de Mateschitz à propos de Ricciardo et de la forte impression qu’il a faite à Silverstone lors des essais des jeunes pilotes, reconnaissant qu’il avait « renforcé sa position ».

« Il n’y a rien de mieux que d’évaluer un pilote au volant de votre voiture. Les tests de la semaine dernière étaient compliqués parce que nous étions très limités dans les changements possibles une fois que le pilote d’essais était hors de la voiture. Daniel s’en est très bien tiré. Nous avons pu le comparer avec Sebastian qui a piloté le lendemain, et il s’en est bien sorti ».

La pression est sur les épaules de Ricciardo

« Daniel est un pilote très rapide » a continué Horner. « Une partie du défi en tant que pilote Red Bull réside non seulement dans la vitesse, mais aussi pouvoir renvoyer de nombreux retours aux ingénieurs, spécialement du fait que nous entrons dans une nouvelle période en termes de règlement et que le développement sera crucial ».

Horner ne ment pas sur la pression qui entoure celui qui devra courir avec et contre Sebastian Vettel : « Pour n’importe quel pilote qui doit se mesurer à Sebastian, il y a une pression inévitable qui découlera de la comparaison. Il faut avoir les épaules larges pour gérer ça et il y a des attentes que Daniel n’a pas dans son équipe actuelle. La pression d’un top team est toujours plus importante, mais Daniel a démontré des choses très positives jusqu’ici ».

Une décision courant août, une annonce à la rentrée

Horner a confirmé que la décision ne tarderait pas et que Red Bull profiterait de la période estivale calme pour se pencher sur son recrutement.

« Nous prendrons la pause estivale pour réfléchir et une annonce aura lieu après l’été, à Spa ou Monza, mais surement pas plus tard » a conclu le directeur de Red Bull.

keyboard_arrow_left

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less