Formule 1

Horner : Red Bull pousse toujours pour un moteur indépendant

Un équilibre dans le jeu de pouvoir ?

Recherche

Par Olivier Ferret

29 décembre 2015 - 09:12
Horner : Red Bull pousse toujours (...)

Christian Horner compte toujours assurer les arrières de Red Bull Racing pour les saisons 2017 et les suivantes, le directeur de l’équipe autrichienne continue donc à pousser pour l’arrivée d’un moteur indépendant en Formule 1.

La FIA et la FOM ont pourtant vu ces plans rejetés pour le moment, dans l’attente de la proposition des motoristes, qui doivent aussi assurer une fourniture de toutes les équipes à l’avenir.

"Selon moi, il faut un moteur indépendant compétitif en Formule 1. Cela apporterait de l’équilibre dans tout le système. Oubliez un peu notre situation personnelle mais nous avons une situation similaire à celle du double diffuseur, une bataille entre la FOTA et la FOM à l’époque : celui qui a le bon moteur a le contrôle de la F1," explique Horner.

"Le pouvoir est-il au promoteur et à la FIA ou aux constructeurs ? Nous sommes pris en étau entre ce jeu de pouvoir. C’est pourquoi ces moteurs doivent être simplifiés et qu’il faut faire en sorte que l’écart entre le meilleur et le moins bon des moteurs soit réduit."

Horner surveille bien entendu la date du 15 janvier avec intérêt.

"La pression a été mise sur les constructeurs pour revenir avec une proposition à la mi-janvier, qui doit permettre d’avoir un moteur moins cher et disponible pour tout le monde, qui résout tous les problèmes actuels. Si la proposition n’est pas satisfaisante, je crois que le moteur indépendant sera lancé. Nous attendons donc avec intérêt de voir ce qui va arriver le 15 janvier."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less