Formule 1

Hartley a été surpris de voir sa place menacée tôt dans la saison

Il a peiné avec l’attention médiatique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 décembre 2018 - 15:37

Brendon Hartley est revenu sur sa saison complète en Formule 1, avec Toro Rosso. Le Néo-Zélandais a admis avoir mal vécu la pression et l’attention quasi-permanente des médias, qui n’a en rien été aidée par les rumeurs de son remplacement qui ont fait surface dès le mois de mai, lors du Grand Prix d’Espagne.

"Il m’a fallu du temps pour m’habituer à l’attention supplémentaire des médias" explique-t-il. "J’étais vraiment prêt à entrer en Formule 1 puisque j’étais impliqué avec Porsche, mais je pense que la pression a certainement augmenté plus que ce à quoi je m’attendais et je me suis retrouvé sous le microscope. Mais j’étais de plus en plus à l’aise avec ça pendant la saison."

"Il y a eu des rumeurs très tôt dans la saison, ce qui m’a surpris puisque je pensais avoir signé un contrat à long terme. Je sortais d’une saison avec un titre mondial et une victoire au Mans et après seulement deux ou trois courses, des rumeurs et beaucoup de questions se sont posées sur mon avenir immédiat."

Il doit maintenant voir ce qu’il fera dans le futur, alors que des rumeurs d’un engagement avec Porsche en Formule E pour la saison 2019/20 s’intensifient : "J’ai maintenu une relation avec Porsche pendant tout ce temps, j’ai été avec eux pendant quatre ans, et on a gagné deux titres et une fois au Mans. Mon téléphone a été collé à mon oreille la semaine dernière, j’ai eu beaucoup d’emails."

"Ce n’est pas le bon moment de l’année pour trouver un volant, en décembre, mais j’ai une bonne réputation et j’essaie juste de savoir quelles sont les bonnes étapes et aussi ce qui va me rendre heureux. Vous me verrez certainement faire quelque chose l’année prochaine, mais ce ne sera pas la Formule 1."

Toro Rosso

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less