Formule 1

Hamilton trouve que la future limite de 3 moteurs par saison ‘craint’

Vers des courses à l’économie ?

Recherche

Par Valentin Vilnius

13 novembre 2017 - 13:51

Tout pilote ne doit pas utiliser plus de 4 moteurs cette saison, au risque d’encourir de sévères pénalités sur la grille. L’an prochain, même si le nombre de Grands Prix augmentera, cette restriction au niveau des V6 sera même accentuée : on passera de quatre à trois moteurs autorisés.

Cette nouvelle limite pourrait favoriser Mercedes, en pointe sur la fiabilité. Il n’empêche que Lewis Hamilton n’est pas un chaud partisan de cette austérité : le pilote Mercedes considère même que cette règle « craint »

« Je n’aime pas l’idée de passer à trois moteurs, ça craint. Le sprint, c’est ce qui manque à la F1. La voiture va être un bus l’an prochain, elle sera si lourde, comme une NASCAR. Les zones de freinage vont être plus longues, les freins seront toujours en feu, à la limite. »

« Je sais que ça a l’air négatif mais comme pilote, nous voulons des voitures rapides et agiles, avec lesquelles nous pouvons attaquer presque à chaque tour. Malheureusement, ce n’est pas généralement ce que nous avons. J’ai eu une telle voiture [hier, lors du Grand Prix du Brésil], mais je partais d’une place différente. »

Notons aussi que Lewis Hamilton avait bénéficié d’un nouveau moteur, utilisé au maximum de ses capacités par Mercedes.

Le quadruple champion du monde redoute quoi qu’il en soit que les courses ne deviennent que de la pure gestion en 2018.

« Si vous regardez les gars devant moi en course à Interlagos, ils géraient, et c’est ce que nous faisons normalement. Je ne pense pas que ce soit trop excitant à regarder. Si vous regardez les courses les plus excitantes, particulièrement quand il pleut, nous n’avons pas ce genre de limites. Je ne suis pas sûr que limiter le nombre de V6 aide à aller dans cette direction. »

Christian Horner voulait que la F1 repasse à 5 moteurs par saison, un nombre idéal selon lui. Mais un accord n’a pu être trouvé sur ce sujet.

Rappelons que cette année, les deux pilotes McLaren-Honda ont écopé de plus de 400 places de pénalité sur la grille. Avec une limite de 3 moteurs par saison, le défi sera encore plus grand l’an prochain pour le motoriste japonais… et sa nouvelle équipe Toro Rosso.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less